La quête d'Ewilan

Voici LE fow sur La quête d'Ewilan, inacarnez un personnage, et explorez le mon de Gwendalavir.
 
AccueilPortailFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nostalgie sur l'Arche [Pv Melyah]

Aller en bas 
AuteurMessage
Thuy Hendo
Rêveur de la Citadelle
Rêveur de la Citadelle
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 01/08/2009
Age : 22

Feuille de personnage
surnom: TH
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Nostalgie sur l'Arche [Pv Melyah]   Jeu 3 Déc - 22:14

Les premières lueurs de l'aube montaient dans le ciel, formant de larges bandes roses zébrant le ciel. Pas un nuage ne se profilait l'horizon. Malgré l'hiver qui s'annonçait rude, le soleil montait fièrement dans le ciel, semblant narguer les nuages et la pluie. Pourtant, malgré tout ses efforts, c'était vain et l'air restait froid et sec. Les rafales glacées qui s'abattaient sur l'immense lac formaient à sa surface de petites vagues, et fouettaient le visage de Thuy. Sa grande cape volait derrière lui, ses grandes bottes chuintaient sous ses pas, et sa chevelure brune, attachée en une queue de cheval soigneusement confectionnée, tournaient et voletaient derrière sa tête. Le grand Rêveur marchait d'un pas fier vers l'autre rive du Miroir. Ses mains, emmitouflées dans des gants noirs en cuir, reposaient sur la poignée d'un long sabre qui pendait à sa ceinture. Ses fines lunettes posée sur son nez aquilin, et son regard haut et noble. Une apparence pas vraiment terrifiante, mais c'était celle d'un homme respectable.

L'Arche, un pont si dangeureux... Thuy se rappelait bien des patients qu'il avait soignés après qu'ils aient chuté. Plus de peur que de mal, mais la peur, c'était la chose la plus difficile à soigner. Lorsque Thuy était jeune, il rêvait de sauter de ce pont si gigantesque et si magnifique pour plonger dans l'eau glacée, une centaine de mètres plus bas. Le Rêveur regrettait l'innoscence de la jeunesse. Il l'avait perdue, pour acquérir d'autres connaissances. Ce matin, le Rêveur était nostalgique. Son corps était secoué de frissons, et les larmes lui montaient aux yeux en repensant à sa jeunesse perdue. Il ne regrettait rien, juste le temps qui avait passé trop vite... Thuy ferma les yeux, il se lessa envaïr par le souvenir de sa mère. Sa silhouette se dégagea devant ses yeux, les plus précis détails y étaient. Elle lui manquait... De là-haut, elle devait le regarder, et veiller sur lui. C'était grâce à elle que Thuy avait trouver la force d'aller jusqu'au bout de son rêve. Il lui en était infiniement reconnaissant.

Thuy rouvrit les yeux. Il n'était plus seul, une autre personne était sur l'Arche. Perdue dans ses pensées, Thuy ne l'avait pas entendue approcher. Il se retourna pour saluer l'inconnue. Ses sens lui indiquaient que la personne qui se tenait sur le pont ne faisait pas partie de la guilde des Mentaïs. Il n'y avait donc aucun danger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melyah
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 24
Localisation : partout où le vent me portera

Feuille de personnage
surnom: mely
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Nostalgie sur l'Arche [Pv Melyah]   Jeu 3 Déc - 23:37

[la guilde des marchombres, pas celle des mentaïs, sinon tu aurais eu du souci à te faire ^^]

Melyah quittait Al Jeit pour un de ces nombreux voyages qu'elle affectionnait tant. Cette fois elle partait à pied, sans cheval, sans attaches. Le soleil glacé de l'hiver se levait tout juste, colorant de ses rayons pâles les nuages alentours. L'eau du Pollimage se déroulait lentement, reflétant à l'infini le spectacle offert par le ciel.
Pour rien au monde elle n'aurait voulu louper cette merveille.

La jeune femme sourit. A chaque fois qu'elle passait sur l'Arche, c'était la même chose. Ce pont suspendu entre ciel, terre et eau, image de l'équilibre et de l'harmonie, la troublait au plus haut point. Il n'y avait quasiment pas de voyageurs qui empruntaient l'Arche à cette heure ci. Un seul marchait, elle en entendait le pas, crissant sur la pierre précieuse du pont. Elle, elle allait en silence, semblant flotter au dessus du sol, dans une démarche souple et fluide. Les vêtements de cuir noir qu'elle portait soulignaient sa minceur et la générosité de ses courbes, mise en valeur aussi par le décolleté provoquant qu'elle arborait. Ses cheveux roux dansaient sur ses épaules, masquant par intermittence ses yeux couleur de miel et sa peau de neige. Une personne qui la croiserait pourrait croire au premier abord qu'elle était fragile, mais une grâce féline émanait de ses mouvements. Elle était dangereuse. Elle était Marchombre. Totalement et dans chacun de ses gestes, chacune de ses pensées. Parvenue au faîte du pont, elle rattrapa l'inconnu dont elle avait entendu les pas un peu plus tôt. Lui adressant un sourire franc, elle le salua d'une voix chantante. "Vous ne trouvez pas que c'est un temps idéal pour être heureux ?" lui demanda-t-elle, spontanément. Il était très grand, beaucoup plus grand qu'elle, ce qui en même temps n'était pas très difficile, il avait une allure d'homme distingué, et pourtant, Melyah sentait en lui quelque chose de différent. Une sorte de force qui faisait qu'il n'était pas comme tout le monde. Ses yeux brillaient d'une mélancolie profonde. Il n'était pas très jeune, mais encore dans la force de l'âge, semblait-il. "Nous avons de la chance de voir ce spectacle. Comme la vie est fragile..." murmura-t-elle, comme pour elle même.

Un vol d'oiseaux passa au dessus d'eux et elle les suivit longuement du regard, ayant conscience d'être plus libre encore qu'eux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thuy Hendo
Rêveur de la Citadelle
Rêveur de la Citadelle
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 01/08/2009
Age : 22

Feuille de personnage
surnom: TH
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Nostalgie sur l'Arche [Pv Melyah]   Dim 6 Déc - 16:12

Thuy se retourna, une femme était près de lui. Elle était très mince, ses cheveux flamboyants dansaient sur ses épaules, entrainés par la fine brise glacée qui soufflait. Sa peau blanche laissait penser qu'elle était très fragile, pourtant, tout dans l'attitude de cette femme assurait le contraire. Et ses yeux, d'une couleur presque inhumaine, débordaient de douceur et de chaleur. Elle avait un regard si franc que le plus terrifiant monstre se retrouverais les yeux baissés. Thuy savait qu'il n'avait rien a craindre. A son allure silencieuse et a son apparence gracieuse, le Rêveur devinait qu'il s'agissait d'une Marchombre, le plus bel exemple de liberté qu'il existe jusqu'à présent.

Elle parla d'une voix douce, un peu de chaleur dans cette air si froid... Thuy baissa la tête. Quelques mèches brunes coincées derrière ses oreilles s'échappèrent. Il remonta d'un doigt ses lunettes sur son nez aquilin et de sa main libre rérangeait sa coiffure.

"Être heureux... Je ne sais pas. Mais, il me semble que c'est un temps idéal pour réfléchir et mettre au clair des affaires oubliées depuis trop longtemps."

Le Rêveur détourna les yeux de la Marchombre et les porta sur le lac enflammé par les rayons du soleil. Le soleil avançait vite dans le ciel. La Marchombre murmura quelques paroles. Intrigué, Thuy reporta son regard sur elle. Elle regardait, elle-aussi, le lac. Elle ne semblait plus s'interresser a lui le Rêveur répondit quand même :

"En ce moment, des personnes sont en train de mourir, tuées par des Mercenaires... Et nous ne pouvons rien faire pour les aider."

Thuy soupira. Es-ce que tout allait si mal ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melyah
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 24
Localisation : partout où le vent me portera

Feuille de personnage
surnom: mely
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Nostalgie sur l'Arche [Pv Melyah]   Sam 12 Déc - 19:48

"En ce moment, des personnes sont en train de mourir, tuées par des Mercenaires... Et nous ne pouvons rien faire pour les aider." lui dit l'homme en soupirant, et en redressant les lunettes sur son nez.
Entendant l'intention triste et compatissante de sa voix, et voyant que ses mains n'étaient pas faites pour le port des armes, elle en déduisit que c'était un Rêveur.
Elle lui sourit : "Je pense que vous avez tort. Depuis longtemps, les miens se battent contre cette maudite engeance, et un jour nous triompherons, si tous les peuples et toutes les guildes s'allient contre eux ! En attendant, nous pouvons toujours avoir de l'espoir..." murmura-t-elle, plus doucement.

Melyah soupira. C'était vrai que son discours était absolument utopiste. Jamais les Marchombres n'accepteraient de s'allier avec les armées de l'empereur, quand à tenter de réconcilier les Thüls et les Frontaliers, autant essayer de tuer un dragon en lui balançant une plume !
"Et puis vous, vous pouvez les guérir..." lança-t-elle d'une voix presque suppliante, voulant se redonner espoir pour éviter de s'écrouler, terrassée par le sentiment d'impuissance. Etre impuissante, elle détestait ça ! En réalité, ça lui faisait autant peur que si elle s'était retrouvée seule et pieds et poings liés face à une armée de Tsliches. Enervés, les Tsliches.
Elle se rapprocha du Rêveur et planta ses yeux dans les siens, le transperçant de ses yeux dorés, tentant de savoir si elle pouvait lui faire confiance. Il y avait bien longtemps qu'elle n'avait pas accordé cette confiance à qui que ce soit, et savait qu'elle était un peu parano sur les bords. Mais aujourd'hui plus que jamais, elle avait besoin d'un ami. Ou au moins de quelqu'un à qui parler, puisqu'elle s'était interdit de s'attacher à qui que ce soit. Son lunatisme lui avait encore joué un tour, alors que la journée commençait si bien, à présent elle voyait tout en noir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thuy Hendo
Rêveur de la Citadelle
Rêveur de la Citadelle
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 01/08/2009
Age : 22

Feuille de personnage
surnom: TH
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Nostalgie sur l'Arche [Pv Melyah]   Ven 18 Déc - 19:43

Le vent se levait, de petites rafales timides faisaient voler sa queue de cheval et formaient, à la surface du lac, de petites vagues qui venaient mourir sur les rives. Thuy écouta le discourt de la Marchombre. Garder espoir, croire encore... C'était surment la meilleur chose à faire, pourtant Thuy avait le sentiment que tout était déjà perdu, que, comme les vaguelettes, Gwendalwir était, poussé par une force maléfique, en train de dériver pour finalement mourir, inconditionnellement. Thuy soupira. Il releva les yeux vers le visage de la Marchombre. Autrefois illuminé par un beau sourir et des yeux pétillants et engagent, maintenant, sa mine se décomposait, ses yeux étaient baissés vers le sol. Et sa voix lorsqu'elle lui parla était suppliante, petite, faible. Thuy se sentit coupable d'avoir gacher la journée de la Marchombre, elle avait commencer si bien, il lui semblait. Tant pis, ce qui était fait était fait, il n'y avait plus rien a faire.

"Certes, je peux guérir... Mais je ne peux pas ressuscité les morts. Qui le pourrait ?"

Il se retourna encore une fois vers la Marchombre, les remords l'envahir sous son air sombre.

"Je suis désolé" ajouta-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melyah
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 24
Localisation : partout où le vent me portera

Feuille de personnage
surnom: mely
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Nostalgie sur l'Arche [Pv Melyah]   Sam 19 Déc - 11:23

La jeune femme releva les yeux vers lui, une force sauvage l'emplissant de nouveau comme une flamme dévastatrice, et la rendant plus belle que jamais. "Les morts sont encore ceux d'entre nous qui ont le plus de chance !" répliqua-t-elle, ses yeux dorés brillant d'une rage féroce. "Eux, au moins, ils ne sentiront jamais le désespoir s'emparer d'eux, ne verront pas mourir leurs proches et ne subiront pas la torture des Mercenaires du Chaos."
Elle parlait en connaissance de cause. Jamais elle n'oublirait cette nuit où, profitant de ce qu'elle dormait, les mercenaires s'étaient abattus sur elle et l'avaient capturée. Ils l'avaient torturée, voulant obtenir des renseignements comme l'emplacement du Rentaï ou des quartiers généraux des marchombres. Elle avait finalement réussi à s'en sortir sans parler mais elle était tellement faible qu'elle avait failli mourir. Heureusement, elle avait croisé un Rêveur qui avait soigné ses plaies les plus dangereuses pour sa vie. Mais elle en gardait des cicatrices profondes. Dans son corps comme dans son esprit. Et à présent, elle ne souhaitait cela à personne.
Comme pour lui rappeler cette nuit, la douleur de la cicatrice qui traversait son ventre de part en part, partant d'une hanche et arrivant juste sous la poitrine se réveilla. Son visage se crispa,, ses yeux se durcirent encore et elle serra les poings, son honneur lui interdisant de montrer sa douleur. Elle étudia le visage du Rêveur pour se distraire. Il paraissait se sentir coupable de quelque chose. Quelque chose qui avait un rapport avec elle ? C'était ridicule. Il ne lui devait rien. Un souffle de vent frais caressa son visage. Elle se reflétait dans les yeux du rêveur, et s'aperçut que sa douleur était aussi visible que le fleuve au dessous d'eux. Elle se concentra et remplaça de nouveau la douleur par la colère. C'était la seule chose qui lui permettait de tenir debout. Pas la Liberté. La Liberté la faisait voler. Fallait-il vraiment tant de souffrance pour si peu de bonheur ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thuy Hendo
Rêveur de la Citadelle
Rêveur de la Citadelle
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 01/08/2009
Age : 22

Feuille de personnage
surnom: TH
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Nostalgie sur l'Arche [Pv Melyah]   Jeu 28 Jan - 22:48

Thuy n'était pas d'accord avec la Marchombre, les morts n'avaient pas de chance, ils étaient morts pour faire évoluer les choses. Pourtant, leur mort était le symbole de leur défaite... C'était triste, autant pour les vivants que pour les morts, la culpabilité d'avoir échoué devais les miner jusque dans l'haut-delà. Ils herraient à présent sur terre, tel des fantômes, le salut de leur âme ne dépendait que de la réussite des Marchombre.
Une brise fraiche fit virevolter la queue de cheval du Rêveur, semblant chasser quelques une de ses idées sombres. C'était trop triste de dire son point de vue à la Marchombre... De plus, elle semblait avoir besoin de soutient. Thuy était tout aise à lui en apporté, seulement son humeur se jouait beaucoup de lui. Toujours changeante, il devait absolument réussir à la controler, pourtant, il n'en avait pas vraiment envie; dans ce monde oppressé, elle restait toujours libre, semblant lancer aux Mercenaires d'un air narquois : vous ne m'enfermerez jamais !
Thuy commença d'une voix qui se voulait convainquante :

"Certes, mais ils sont là, parmis nous, et ils nous poussent au courage ! Nous vivons pour eux..."

Il s'arrêta, se rendant compte de l'utopie de son discourt. Jamais il n'aurait imaginé que la situation se dégraderait à ce point. La trite réalité était dure à avouée.
Il repris d'une voix éteinte :

"Il ne faut jamais perdre espoir... Mais quand la vie s'en va, plus rien ne peut la faire revenir. Vivre dans les souvenirs ne nous menera à rien. Mais les oublié nous fera perdre une partie de notre humanité. Que faire, alors ?"

L'hiver partirait bientôt, mais la brise glacée qui venait de souffler ne lui rappelait trop bien que le printemps n'était pas encore là. Il ne fallait jamais perdre de vue la triste condition dans laquelle il se trouvait. Un hiver qui s'éternisait, ainsi que la guerre...

Le Rêveur fixa le visage de la Marchombre, son harmonie parfaite était troublé par une grimace à peine perspectible; les coins de sa bouche se relevant dans un mouvement amère, ses yeux légèrement plissés et de petites rides sur le front. Ses points aussi, légèrement plus serrés qu'il y a quelques instants. Thuy usa de son don. Il plongea dans son dessin falsifié et appaisa la douleur. Il espéra que la fierté de la Marchombre n'en serait pas offensé. Thuy avait besoins de se rendre utile pour se sentir vivant. C'était très égocentrique, très égoïste, il le savait, mais n'avait point envie de lutter contre ce défaut. C'était presque tous ce qui lui restait dans ce bas monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melyah
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 24
Localisation : partout où le vent me portera

Feuille de personnage
surnom: mely
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Nostalgie sur l'Arche [Pv Melyah]   Jeu 28 Jan - 23:36

La jeune femme écouta le discours du rêveur. Elle vit qu'il tentait de la réconforter et se détesta d'avoir montré ses sentiments. Ce n'était pas dans ses habitudes. Il voulait la réconforter, et pourtant, lui aussi ruminait des idées noires, elle pouvait aisément le voir dans les yeux au regard profond, derrière les lunettes qu'il portait.
Elle sentit comme une force qui pénétrait en elle, apaisant ses peines, et le monde parut meilleur. Pourtant une rage folle s'empara d'elle. Elle détestait qu'on manipule ses sentiments à son insu. S'exortant au calme, elle répondit d'un ton doux : "Tu as sûrement raison, l'espoir reste. C'est pourquoi nous nous battons. Pour que l'Harmonie l'emporte." le tutoiement l'avait emporté. Elle détestait vouvoyer les gens, ça allongeait les phrases, et puis, elle trouvait ça tellement distant... Soudain, elle eut un sourire. "Regardez, la mouette va attraper un poisson !" en effet, un oiseau, haut dans le ciel, commençait une rapide descente vers le fleuve. "Le cycle de la vie et de la mort, dans toute sa splendeur. Quand l'un perd, l'autre gagne. J'ai bien envie de faire une course avec elle. Rejoins moi donc sur la rive !" lança-t-elle, tout en ôtant ses bottes et le pantalon qu'elle portait au dessous de sa tunique. Puis, elle prit quelques pas d'élan, adressa un sourire complice au Rêveur et... Sauta !
Se dressant d'abord vers le ciel comme une gerbe de feu, elle commença à tomber, exécuta un splendide saut périlleux, puis tomba la tête la première, mains écartées, volant de plus en plus vite vers l'eau qui se rapprochait. Elle avait rattrapé la mouette et toutes deux tombaient à présent à égale vitesse, semblables dans leur harmonie et leur beauté. Alors qu'elle allait crever l'eau, Melyah ramena ses mains devant elle pour achever son saut de l'ange et pénétra dans les courants glacés du fleuve. Rôdée à ce genre d'exercice, elle utilisa les courants dangereux pour remonter à la surface, puis pour aller sur la place.
Complètement glacée, mais heureuse comme jamais, elle s'échoua sur l'herbe tendre, un large sourire éclairant son visage magnifique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thuy Hendo
Rêveur de la Citadelle
Rêveur de la Citadelle
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 01/08/2009
Age : 22

Feuille de personnage
surnom: TH
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Nostalgie sur l'Arche [Pv Melyah]   Dim 21 Fév - 21:56

Thuy fut d'abord surpris par les propos de la Marchombre, son humeur était si changeante, c'était fascinant. Elle enleva son pantalon et ses bottes. Le Rêveur constata qu'elle était plus maigre qu'il ne le pensait, malgré ses muscles. Lorsqu'elle se jeta dans l'eau glacée, Thuy se dirigea épouvanter vers l'endroit où elle avait sauter. Il constata avec amusement qu'elle ressortait déjà la tête de l'eau. Après tout, elle avait surement raison, le Rêveur s'était laissé aveugler par ses sombres idées, se n'était pas en pleurant les disparus que le monde serait meilleur. Que fallait-il faire alors ? La réponse se trouvait devant lui, dans cette jeune femme. Vivre. Laisser le temps emporter nos souvenir douloureux pour ne garder que les meilleurs. Certes, cette entreprise durait longtemps, elle était semée de découragement et de peine, de confrontation avec notre mémoire, notre égaux. Mais à la fin, on serait délivré de toute nos peines qui nous écrasent et nous empêchent d'avancer. C'était ça la vie, et la guerre, c'était ainsi que les Frontaliers avaient le courage de continuer à se battre malgré leurs douleurs.

Il se rappela les paroles de la Marchombre. Il courut vers la rive la plus proche. Le soleil semblait briller plus fort, et le vent se réchauffer. Son cœur s'alléger... Arrivé sur le bord de l'immense lac, il s'assit sur l'herbe grasse et regarda Melyah nager. Tout comme son allure, son apparence, ses mouvements étaient emplis de grâce. C'était pour cette raison que Thuy admirait les Marchombre ; il restait digne et fière quoiqu'il arrive. Le Miroir semblait prendre feu sous le pâle soleil. Le feu, à la fois un début et une fin, la lumière ainsi que la dévastation, un espoir et une arme. Le Marchombre le rejoignait sur la rive. Il lui cria d'une voix amusée :

"Alors ? Elle n'est pas trop froide ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melyah
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 24
Localisation : partout où le vent me portera

Feuille de personnage
surnom: mely
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Nostalgie sur l'Arche [Pv Melyah]   Lun 22 Fév - 23:06

La jeune femme dédia un sourire au Rêveur "Non, elle n'est pas froide. Tout juste glacée !" Sa peau était parcourue de tremblements mais elle se sentait incroyablement vivante, elle bouillait à l'intérieur. Elle observa un instant le Rêveur avant de sortir de l'eau, sa tunique trempée collant à son corps et rêvélant ses formes généreuses. Elle tenta de l'essorer, puis haussa les épaules et s'assit au soleil près du rêveur, les yeux fermés pour profiter de la douce tiédeur qui commençait à sécher ses vêtements. "Au fait, je ne sais même pas qui tu es, à part un Rêveur ?" demanda-t-elle doucement. Elle rouvrit les yeux et les planta dans ceux de l'homme, curieuse. Elle ouvrit la main dans laquelle elle avait tenu son pantalon et ses bottes et les étala au soleil pour qu'elles sèchent aussi. Se rappelant les longues baignades entièrement nue dans les torrents de montagne, elle sourit. La période où elle était apprentie était probablement le plus beau moment de sa vie.
Le vent jouait de nouveau dans ses cheveux, qu'il avait séché, et elle soupira d'aise. C'était pour ces moments, et pour la quête qu'elle s'était donnée, qu'elle vivait. Uniquement pour cela.
Le rêveur paraissait dans sa constitution ne rien connaître aux arts des armes : ses doigts longs et fins étaient fait pour manier des objets légers, pour guérir, pas des lourdes armes... C'était logique, il sauvait la vie des gens. Elle baissa les yeux vers ses propres mains, que le maniement des armes avait imperceptiblement musclées et des cals minusculs étaient formés sur ses paumes. La vérité s'imposa à elle. Elle était Marchombre, mais elle était aussi une tueuse. Son sourire s'effaça en pensant à cela.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nostalgie sur l'Arche [Pv Melyah]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nostalgie sur l'Arche [Pv Melyah]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES AVENTURIERS DE L'ARCHE PERDUE - INDIANA JONES
» Nostalgie
» Nostalgie
» LA NOSTALGIE DE L'ANGE
» arche de Noé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La quête d'Ewilan :: Al Jeit :: l'Arche-
Sauter vers: