La quête d'Ewilan

Voici LE fow sur La quête d'Ewilan, inacarnez un personnage, et explorez le mon de Gwendalavir.
 
AccueilPortailFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Visite à Orianne

Aller en bas 
AuteurMessage
Thuy Hendo
Rêveur de la Citadelle
Rêveur de la Citadelle
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 01/08/2009
Age : 21

Feuille de personnage
surnom: TH
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Visite à Orianne   Jeu 29 Oct - 21:53

Thuy se tenait devant la grande porte de la Cité. Il la regardait avec émerveillement. Et il n'osait franchir les quelques pas qui le séparait de l'enceinte. Une peur qu'il n'expliquait pas l'assaillait, une grosse boule dans la gorge. Dix ans auparavent, il avait quitté cet endroit et abandonné ses amis. Il partait sur ordre du roi aider à la Citadelle. C'était un très grand honneur pour lui d'être appeler là-bas, mais il gardait l'intime sentiment d'avoir été incorecte envers ce lieu et ces personnes à qui il doit tous.

Il s'était levé bien avant le levé du soleil. L'air était froid, les rafales de vent givré lui cinglaient au visage. On ne voyait aucune étoile tellement le manteau nuageux était épais. Il avait mit sa cape de voyage et ses bottes. Aux écuries, sa jument, Artémis, était déjà préparée, Thuy la sortie et il partir dans la nuit.
Le temps ne s'améliora pas de toute la journée et Artémis et Thuy traversèrent les Landes des Marches du Nord sous les nuages bas et dans la brume. Le voyage se devait agréable mais le temps maussade parvint a déprimé complètement le Rêveur. Même la jument grognait a l'idée de galopper dans des landes marécageuses.
Lorsque Thuy arriva à une auberge, une fine pluie glacée s'était mise à tombée. Ces petits crachas glacèrent le pauvre homme jusqu'aux os lorsqu'il prit la direction de la Cité d'Orianne.

La cour était déserte, aucun étudiant n'osait sortir par ce temps. Ils devaient être au chaud dans les salles d'études en train d'étudier l'art de rêver. La fontaine au centre avait cessé de faire couler son eau... Les pas de Thuy résonnèrent sur les pavés humides. Il traversa la cour. Ses bottes produisaient un léger chouintement. Lorsqu'il contourna la fontaine, son regard s'attarda sur celle-ci. Tout un flot de souvenir remonta à la surface et envahir Thuy. Après sa première opération, lorsqu'il racontait à ses amis tout en détailles, ses impressions, sa peur d'échouer et après sa satisfaction... Il se souvint aussi du jour où il leur annonça son départ. La crainte, la réjouissance puis la tristesse qui leur montèrent aux yeux. Surtout dans ceux de Geylard, son meuilleur ami à l'époque. Il n'avait plus eut de nouvelles de lui après son départ. Il était curieux de le retrouver et de savoir ce qu'il était devenue. Il devait surment avoir une femme et des enfants à présent...

Lorsqu'il pénétra dans le hall, la boule dans sa gorge se resserra. Il monta les escaliers qui menaient a la classe habituelle où Thuy, Geylard et le reste de ses amis avaient pour habitude d'y étudier les jours de pluie comme aujourd'hui. Il poussa discrètement la lourde porte ancienne. Bien sur, elle grinça sur ses gonds, et les étudiants relevèrent la tête un instant, pour la replonger tout de suite dans leur livre, trop absorbé par leur manuel pour se soucier de Thuy.
Le Rêveur eut la surprise de n'y voir ni Geylard, ni ses autres compagnons. C'était une habitude vieille de plus de dix, Thuy avait sans doute eut tord de croire qu'elle était restée la même. Une tristesse l'envahit soudainement, ses amis avaient tourner la page et l'avaient oublié. Après tant de temps, c'était normal.

Il fit demi-tour, il allait rentrer à l'auberge, et lendemain matin de bonne heure, il s'en irait. Il retournerait à la Citadelle, sa véritable place était là-bas. Il bouscula par inadvertance un étudiant. Thuy allait s'excuser lorsque celui-ci s'écria :

"Bah sa alors ! Thuy ! Mais qu'es-ce que tu fait ici ? Tu peux pas savoir a quel point sa me fait plaisir de te voir !"

"Geylard ? C'est bien toi Geylard ? "

Les deux hommes se donnèrent une accolade en riant bêtement. Son vieil ami avait bien changé, il s'était laissé pousser une fine moustache et une petite barbe coiffées en une grosse tresse hirsute.

"Tu as bien changé Thuy je te reconnais même plus ! mais raconte-moi la vie à la Citadelle. Il paraît que depuis que le roi est mort l'atmosphère est électrique là-bas. Mais viens on va pas rester au milieu du couloir."

Geylard sortit de sa poche un trousseau et ouvrit une salle. De vant l'oeil interrogatif de Thuy, il expliqua :

"Et oui, maintenant, je suis professeur. J'allait quand même pas rester toute ma vie élève, et comme la Citadelle des Frontaliers n'a pas besoin de moi, j'ai décidé de formé à mon tour de jeunes Rêveurs."

Thuy pénétra dans la salle. C'était merveilleux, Geylard était professeur, Thuy aurait préférer qu'il le rejoigne à la Citadelle, mais il savait qu'enseigner avait toujours été le rêve de son ami. Thuy s'assit sur chaise et Geylard s'assit en face de lui. Ses yeux étaient toujours aussi bleus, une si belle couleurque Thuy et ses amis lui enviaient souvent lorsqu'ils étaient jeunes.

"Et bien, pour tout te dire, effectivement, l'atmosphère est assez électrique là-bas, mais j'ai confiance en Siam. J'espère que j'ai raison de croire en elle..."

"Ne t'inquiètes pas Thuy depuis aussi longtemps que je te connais, tu as toujours fait les bons choix."

Thuy sourit à ce compliment, Geylard était toujours là pour lui remonter le moral.

"Et toi ? As-tu trouvé une femme, et as-tu des enfants ? Je veux savoir tous ce qui s'est passer depuis mon départ."

"Oui j'ai une femme, et trois enfants, ma femme s'appelle Elly et mes trois filles s'appellent Mary, Lily et Suzy."

"Quelle chance tu as, moi je n'ai plus de temps à moi depuis que je suis à la Citadelle, de nouveau blesser arrive chaque jour et c'est à peine si j'arrive à les soigner avant la fin du jour. J'aimerais tellement retourner ici, j'étais si bien dans cette cité..."

" Mais Thuy ta place est là-bas. Tu n'as pas le droit d'abandonné tous ces blessers dont tu me parles !"

"Je sais bien ne t'inquiète pas Geylard. J'ai donné ma parole que je les aiderais et je n'ai qu'une seule parole. "

"Il se fait tard Thuy, je suis si content de te revoir. Je supose que tu ne peux pas rester très longtemps ici..."

"Effectivement, comme tu l'as dit plus tôt, la Citadelle à besoin de moi. Mais je reviendrais l'année prochaine. "

Thuy et Geylard se levèrent, ils quittèrent la salle et Geylard verrouilla la porte derrière lui. Il descendirent les marches en se racontant gaiement des banalités. Arrivé à la sortie, Geylard serra amicalement l'épaule de Thuy. Il parla d'une voix sourde, empreinte de chagrin.

"On peux croire qu'après dix ans sans se voire, un an sa passe comme un jour. mais tu me manqueras Thuy, autant que pendant ces dix années."

Thuy lui sourit gentillement, lui aussiressentait de la peine à le quitter de nouveau.

"C'est promit, je reviendrais l'année prochaine. Et je t'écrierais aussi souvent que je le pourrais."

Le soleil se couchait à l'horizon, des panaches couleurs saumons remplissait le ciel à présent dégagé. Thuy pensait a son ami, il tiendrait sa promesse évidemment. Un jour surement, ils repartiraient tous les deux à la Citadelle. mais en attendant, il fallait se contenter de ne se voir qu'une fois par ans.

A l'auberge, il dina un bon repas chaud et se coucha dans un lit confortable. Il était libéré de toutes craintes ou peur. Son vieil ami ne l'avait pas oublier et ne l'oublierait pas de si tôt à en juger par le discourt qu'il avait tenue juste avant qu'il ne se quitte. Thuy passa une agréable nuit dans ses drats tous propre et bien chauds. Le matin au petit déjeuner, il mangea de bon coeur et emporta de la nourriture au cas ou il aurait un creux pendant son voyage. Le ciel était dégagé et le soleil de l'aube diffusait sa pale lumière sur le sentier qu'emprinta Thuy. Artémis aussi semblait de meuilleur humeur. Elle galoppait gaiement. Et certaine fois s'arrêtait brouté un peu d'herbe verte.

A la tombée du jour, Thuy arriva à la Citadelle. Il conduisit sa jument aux écuries et retourna à son travail.


[Juste un petit RP pour m'amusé vous pouvez locké.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eppryah
Impératrice Mentaï ~ Admin Princ' =D ~ Sadique Amoureuse Dépressive Droguée
Impératrice Mentaï ~ Admin Princ' =D ~ Sadique Amoureuse Dépressive Droguée
avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 21
Localisation : Dans tes pires cauchemars

Feuille de personnage
surnom: Princ'
Relations:
amoureux(se): Je n'ai pas de coeur...

MessageSujet: Re: Visite à Orianne   Jeu 29 Oct - 22:40

Je lock ^.^

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laquetedewilan.forumactif.org/
 
Visite à Orianne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite guidée : fort de Château-Lambert
» Visite guidée du Titanic
» Visite au Musée de CHARAVINES / PALADRU - Isère
» Qui veut faire une visite au Mont Saint Michel ?
» Ma visite chez Brasilia / scoop inside !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La quête d'Ewilan :: Cité d'Orianne :: Entrée-
Sauter vers: