La quête d'Ewilan

Voici LE fow sur La quête d'Ewilan, inacarnez un personnage, et explorez le mon de Gwendalavir.
 
AccueilPortailFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une caravane prete à partir ?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kendar Llyras

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 28

Feuille de personnage
surnom:
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Une caravane prete à partir ?   Mer 18 Aoû - 11:32

Kendar Llyras se réveilla avant l’aube, il avait prit cette habitude de se lever très tôt depuis sa première caravane a l’âge de 17 ans.
Il se trouvait en se moment a Al-Vor, dans l’auberge Au bon dormeur, c’était une auberge tenue part 2 sœurs jumelles qui avaient grands cœur, et force dans l’âme. Kendar les respecter pour leurs mains de fer à faire respecter les règles de l’auberge et de ne pas se démonter face a un ivrogne. Elles étaient déjà réveiller quand il descendit dans la salle à manger

« Bonjour Kendar, comme d’habitude je suppose ? »

« Oui, c’est aujourd’hui que la caravane part normalement. »

Kendar mangea en 2, 3 mouvements puis sortie dans la rue, un vent glacial courrait le long des murs crasseux de la ville. Il prit la direction de la grande place où régnait déjà une importante foule, de gens qui discutailler et des Thüls qui surveillaient les aller et venue. Il vit alors Valas, la chef de la caravane :

« Bonjour Kendar, nous devrions pouvoir partir en début d’après midi, notre cargaison est presque pleine. »

« Mais nous avons un problème, le marchombre qui devait nous accompagner ne donne pus de signe de vie, il n’est toujours pas arrivé alors qu’il devait être la depuis hier. »


« Très bien Valas, aucun problème nous sommes près, plutôt nous partirons mieux sa sera, l’action me manque, l’adrénaline, avec un peu de chance nous nous ferons attaquer ! » répondit Kendar.

« Mais nous avons un problème, le marchombre qui devait nous accompagner ne donne pus de signe de vie, il n’est toujours pas arrivé alors qu’il devait être la depuis hier. »

Kendar analysa la situation, sans un marchombre avec eux, il courrait de gros risque de se faire surprendre, faire courir un trop grand risque au gens de la caravane même pour 20 Thüls !

« C’est un problème en effet, sans un marchombre dans la caravane, nous nous exposons un beaucoup plus de danger. Nous avons 3 possibilités :
-Soit nous espérons que ton marchombre débarque.
-Soit nous arrivons a recruté un marchombre qui veut bien nous accompagné jusqu’au plaine de Taj.
-Soit nous partons sans marchombre, ce qui risque de bien nous compliqué la tâche tant bien pour toi que pour moi. »


Kendar vit Valas réfléchir et s’éloigna reprendre son travail, il restait encore quelques heures avant le départ peut être qu’avec un peu de chance…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melyah
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 24
Localisation : partout où le vent me portera

Feuille de personnage
surnom: mely
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Mer 18 Aoû - 19:42

Melyah stoppa son cheval et observa la plateforme de départ d'un air circonspect. Elle doutait de trouver ce qu'elle désirait ici. De l'aventure, mais pas seule. Et surtout, un peu de monnaie sonnante et trébuchante à gagner à la sueur de son front, en protégeant une caravane. Mais elle n'avait pas vraiment envie de se retrouver à cette extrémité là. Bien qu'une caravane au départ soit follement excitante, pour un apprenti, elle ne l'était plus depuis longtemps, donc ces convois de marchandises l'ennuyaient. Toutefois, les ressources financières des marchombres n'étaient pas inépuisables et elle avait besoin d'argent. Elle avisa, non loin d'elle, un immense Thül aux cheveux blonds et aux yeux verts et se dirigea vers lui d'un pas ferme, en tenant la bride de son cheval.
Une fois arrivée juste en face de lui, elle leva les yeux, très, très haut et se retint pour ne pas éclater de rire. Depuis le temps qu'elle n'avait pas approché un Thül; elle avait oublié leur stature. Non seulement elle risquait d'attraper un torticolis en le regardant dans les yeux, mais en plus sa taille à elle aurait pu rentrer dans l'épaisseur d'une de ses cuisse à lui.
"Bonjour ! Moi c'est Melyah Lyyant. Où est ton chef de caravane ?" demanda-t-elle d'un ton assuré et avec une bonne humeur éclatante.
Elle hésita à tendre la main au Thül pour le saluer, mais vu sa force, il risquait de la lui broyer en voulant la serrer... Mauvaise idée. La marchombre préféra donc lui adresser un sourire éblouissant, tout en regardant autour d'elle pour regarder si elle n'apercevait pas quelqu'un qui ressemblait à un chef de caravane.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendar Llyras

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 28

Feuille de personnage
surnom:
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Jeu 19 Aoû - 19:37

Kendar surveillait tout ce qui se passé sur la grande place, rien ne devait lui échappé, plus les heures passait, plus sa grouillait de monde. Il ordonna à deux de ses hommes d’aller aider les trois personnes qui n’arrivait pas a chargé leurs caisses dans une charrue. Il tourna la tête vers la droite et vit une fille vêtue de cuir noir, à cheval qui regardait dans sa direction. De loin il ne lui donna pas plus de 15 ans car c’est à peine si elle dépassé la tête de son cheval quand elle était assis dessus. Quand elle descendit de son cheval, ces pensées fut vérifié elle était vraiment petite. Mais Kendar n’avait pas le temps de la regardait, il reprit alors de regarder tout ce qui se tramer, un tumulte attira son attention sur la gauche, des voleurs c’étaient fait prendre entrain de voler des sacs d’orge par ses frères Thüls. Puis il reprit son inspection et au final tomba nez à nez sur la jeune fille… Kendar fronça les sourcilles, il s’était trompé sur son âge, elle devait avoir plus de 15 ans en faite mais ne s’était pas trompé sur sa taille. Elle tenait son cheval par la bride mais Kendar resta sur ses gardes, on avait déjà vue des voleurs ruser qui engagé des enfants pour détourné leurs attention et voler en douce et s’enfuir en toute vitesse. Elle lui dit :

"Bonjour ! Moi c'est Melyah Lyyant. Où est ton chef de caravane ?"
d’un ton qui prouvé bien qu’elle était sorti de l’adolescence.

Kendar relâcher un peu la pression, elle lui avait donné son nom, chose que les voleurs ne donner certainement pas. Cela n’empêché pas qu’il n’avait pas que sa a faire et donc il lui répondit d’un ton presser :

« Je suis le chef ici, que me veux-tu ? »


Pour lui montré son impatiente Kendar croisa les bras montrant ainsi sa musculature dans toute sa splendeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melyah
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 24
Localisation : partout où le vent me portera

Feuille de personnage
surnom: mely
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Ven 20 Aoû - 1:12

Melyah fronça les sourcils devant l'impatience marquée du Thül. Elle détestait qu'on soit pressé en sa présence. Puis elle haussa les épaules.

"Deux questions auxquelles j'attends une réponse : y-a-t-il une caravane au départ dans les prochaines heures ? Et, auriez vous besoin d'une escorte ?" demanda-t-elle d'une voix qui sous entendait bien que l'escorte, c'était elle.

Le Thül avait croisé les bras, et elle fit de même, accentuant la différence entre son corps d'apparence fragile et celui de l'homme, tout en muscle. Puis elle lui adressa un sourire qui aurait fait fondre un Raï. La jeune marchombre fit voltiger ses longs cheveux et jeta un coup d'oeil exaspéré à un commis de cuisine qui avait failli la bousculer. Celui-ci se répandit en excuses avant de s'éloigner précipitamment.
Le regard acéré de la jeune fille se reporta sur son interlocuteur. Elle se demandait s'il la prendrait au sérieux : la plupart des Thüls n'étaient même pas capables d'imaginer qu'une femme puisse se battre. Alors, si elle se battait mieux qu'eux... Enfin, une démonstration ne lui ferait pas de mal, pour autant qu'il réponde à ses questions, et qu'il ne veuille pas d'elle.
Sa main fine glissa le long de sa jambe, sentant sur sa cuisse le léger et imperceptible renflement de l'un de ses poignards. Son sourire s'accentua.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendar Llyras

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 28

Feuille de personnage
surnom:
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Ven 20 Aoû - 11:44

Kendar sourit en entendant ces deux questions, un sourire moqueur car la première question lui montra bien que Melyah Lyyant n'était pas très fufute vue le tapage que faisait la caravane tout autour d'eux. Il ne daignerait même pas lui répondre mais la deuxième question l'intéressa, il lui manquer bien quelqu'un et pas n'importe quoi, un marchombre ou un apprenti marchombre. Un ou une marchombre. Il comprit de quoi elle parler quand elle accentua bien sur le mot escorte. Kendar resta donc imperturbable en voyant qu’elle adopta la même position que lui, qu’elle lui envoya un sourire qui aurait fait tomber plus d’un homme mais Kendar resta de marbre. Il ne tomberait pas lui dans son jeu de provocation et de séduction.

"Oui il nous manque bien quelqu'un, Valas m'avait dit que c'était un marchombre qui devait venir et pas... pas...pas une femme en faite."
Lui répondit-il, d’un ton plein de sous entendu.

Mais quoi qu’il en soit Kendar garda pour lui ses préjugés, c’était à une marchombre à qui il s’adressait même si tant qu’elle ne lui aurait pas prouvé sa valeur il ne la respecterait pas plus que son rang ne lui donnait. Il lui tendit sa main en signe de bienvenue. Il se demanda alors ce qu’elle allait faire car il avait peut être était un peu dur envers elle, il rajouta donc un sourire amical à ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melyah
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 24
Localisation : partout où le vent me portera

Feuille de personnage
surnom: mely
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Ven 20 Aoû - 16:35

Melyah resta imperturbable face au mépris qui émanait du Thül lorsqu'il lui répondit qu'il manquait un marchombre, pas une femme. *Thül stupide* pensa-t-elle. *Il ne tiendrait pas deux minutes face à moi.*. Bon, elle s'avoua intérieurement qu'elle était un peu suffisante. Mais elle détestait qu'on se montre indifférent face à ses armes de séduction. Celui-là... Elle se promit qu'il n'y résisterait pas longtemps. Et puis, elle avait toujours ses armes tout court.
Il lui tendait la main en signe de bienvenue et elle décida qu'elle le trouvait sympathique, même si elle avait beaucoup de mépris pour les Thüls. Elle retira élégamment le gant de cuir noir qui recouvrait sa main droite et serra celle de l'homme en gardant ses immenses yeux dorés fixés dans les siens.

"Au cas où tu ne l'aurais pas deviné, je suis une marchombre. Si celui que vous avez demandé n'arrive pas, et à cette heure là du départ de votre caravane, j'en doute, je ne vois pas pourquoi je ne ferais pas l'affaire, même si je suis une femme." A cet instant, elle lança le poignard qui s'était d'un seul coup retrouvé dans sa main derrière elle. Le voleur de chevaux qui était en train d'emmener un étalon cria de douleur et lâcha la longe pour arracher la lame plantée dans sa main. Indifférente, elle récupéra son poignard, l'essuya soigneusement, le remit dans la lanière qui encerclait son avant bras attrapa l'étalon et tendit la longe au Thül.
"Tu devrais mieux surveiller les affaires de votre caravane, à part si tu veux qu'un voleur de cette espèce s'en occupe pour toi. Bon, où en étions nous avant cette grossière interruption ? Mmh... Oui, donc je propose d'escorter ta caravane, et soit dit en passant vu les incapables qui t'accompagnent, je pense que je serais plutôt utile. Mais décide toi, c'est à prendre ou à laisser. Je n'aime pas attendre."
Elle sourit de nouveau. S'il était devenu aussi difficile de se faire embaucher dans une caravane, ce ne serait peut être pas aussi ennuyant que prévu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendar Llyras

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 28

Feuille de personnage
surnom:
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Sam 21 Aoû - 16:26

Kendar Llyras rugit faiblement, elle pouvait se moquer de lui tant qu’elle le voulait mais pas de ses frères Thüls ! Kendar aurait put l’écraser d’une main s’il le voulait, faire éclater sa rage qui avait atteint son paroxysme mais non il prit sur lui il éclaterait sa colère face a des ennemies plus tard. C’est donc d’une voix rempli de reproche et de pitié qu’il lui répondit :

« Les Thüls sont des guerriers pas des experts en repérage de vulgaire voleurs. Ils ont mainte et mainte fois prouvé leurs valeurs, leurs bravoures, leurs loyautés, chacun étant près a ce sacrifié pour chacun des membres de la caravane, c’est comme une deuxième famille tout le monde a sa place et devient donc indispensable pour que tout fonctionne correctement. Tu les juges sur une petite erreur, tu les juges avant même de les connaitre. »


Kendar plein d’émotion d’honneur pour ses hommes et tous ceux qu’il devait protéger reprit d’une voix calme et poser en lui montrant la caravane tout entière de sa main :

« Regarde chacun de ces hommes, ces femmes et leurs enfants, les jugeras-tu ainsi comme mes hommes ? Si le cuisinier loupe le repas du soir, si le commis oublie de payer quelqu’un, si Valas elle-même hésite sur un choix à prendre ? Si oui alors tu n’as rien a faire ici sinon tu peux aller te présenter a Valas la dame qui supervise tout, se sera la meilleur chose que tu es faite aujourd’hui. »


Puis Kendar espérant qu’elle est compris son erreur et ce qu’est une caravane prit la longe du cheval et repartir faire sa ronde en se jurant que plus aucun voleur ne lui passerait sous le nez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melyah
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 24
Localisation : partout où le vent me portera

Feuille de personnage
surnom: mely
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Sam 21 Aoû - 17:38

La jeune fille soupira. Ce qu'il pouvait être soupe au lait ! Toutefois il avait raison, les Thüls étaient des guerriers, pas des penseurs, encore moins des maîtres en matière de repérage et de discretion.
Elle rattrapa Kendar en courant et se planta devant lui, le forçant à s'arrêter.
"Excuse moi d'avoir parlé à la légère. Je respecte beaucoup les caravaniers et tous ceux qui en font partie, ayant déjà eu l'occasion de voyager avec eux. Et ayant déjà ressenti la tristesse de perdre des compagnons pendant ce voyage. J'espère que tu ne m'en veux pas trop et que nous pourrons être amis" prononça-t-elle d'un ton grave, ses yeux s'embuant à la pensée de Bohort, Erik et Fanel, qu'elle ne reverrait plus jamais.
Elle n'attendit pas la réponse du Thül, se détournant pour cacher sa tristesse, et rejoignit en marchant rapidement une roulotte où une femme d'aspect autoritaire donnait des ordres en consignant quelque chose sur un carnet.
"Vous êtes Valas ? On m'a dit de m'adresser à vous. Je m'appelle Melyah Lyyant, marchombre. Il semblerait qu'il vous manque l'un des miens pour partir ?" demanda-t-elle poliment.
La femme acquiesca sèchement, tandis que dans ses yeux, une lueur de soulagement perçait. Elles discutèrent longuement de la destination, de la paye... Avant de s'entendre et de se serrer la main, chacune étant ravie.
"Nous partons dans moins d'une demi heure. Tiens toi prête." conclut Valas avant de passer à autre chose.
Souriant, Melyah siffla son cheval, qui accourut. Elle s'éloigna un peu de la caravane et vérifia l'état de ses affaires, rangées dans ses sacoches de selle. A cet instant, elle aperçut Kendar et lui adressa un sourire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendar Llyras

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 28

Feuille de personnage
surnom:
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Lun 23 Aoû - 12:51

Sa y est la caravane venait de dépassé la porte nord d’Al-Vor. Le temps était propice pour le voyage qui commencer enfin. Les Thüls avaient prit une formation serrer, surtout pour la forme car la route était sûr grâce au travail c’accomplissait chaque jours l’armée impérial à assurer les routes qui reliés les grandes villes de Gwendalavir. Le chemin était large d’au moins huit mètres ce qui laisser largement la place aux roues des chariots d’avancer normalement, le paysage était composé de verdure qui montait jusqu’au genou, un vent venu de l’ouest radoucissait la chaleur écrasante du soleil de cette heure la. Kendar sur son destrier noir nommé Agro, ça faisait quelques semaines qu’il n’avait pas remonté et remarqua que son cheval avait bien était traité pendant tout se temps dans l’une des écuries d’Al-Vor.

L’après midi passait sans aucune mauvaise rencontre enfin si un couple de Frontalier qui venait d’Ondiane en leur expliquant qu’ils avaient été prit en chasse par 6 ogres dans les plaines de Taj, l’endroit où se rendait bien évidement la caravane. Croyant avoir à faire à des voyageurs ordinaires les ogres les avaient prit pour un gibier facile mais non sur les 6 ogres 1 seul avait eu le temps de prendre la fuite.


« Dommage qu’ils s’en soit sortie. » marmonna l’un des Thüls.
« Ils mentent comme de la vermine. » siffla un autre.


Kendar avait fusillé du regard ses frères d’arme et l’incident avait été clos.

Le soir approchait, Kendar décida qu’il était temps de s’arrêter, chose que personne n’osa contre dire, on savait que si Kendar préférer s’arrêtera avant qu’il face complètement nuit c’était pour une raison de sécurité. Kendar tenait à n’avoir aucune attaque nocturne du au bruit que produisait les chariots. Le soir le cuisinier cuisina une bonne soupe de siffleur et de légume. Chacun contant dans la bonne humeur leur expérience passée sur tout le continent.

Les trois premiers jours c’étaient écoulé ainsi, la caravane avait bifurqué avant Ondiane, la ville étant sous l’influence d’Al-Vor elle ne manquer de rien Valas avait donc choisie de passé par le pont Dirmita qui passé au dessus de la rivière à une 50 aine de kilomètre au nord-ouest pour rallier les plaines Taj.

Mais au matin du 4 ème jour alors que la caravane arriver en vue du pont Melyah arrivait lancé au galot l’air soucieuse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melyah
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 24
Localisation : partout où le vent me portera

Feuille de personnage
surnom: mely
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Lun 23 Aoû - 14:13

Quatre jours après le départ de la caravane, Melyah, lancée en éclaireuse comme d'habitude au galop sur son petit étalon alezan curieusement appelé No Name arriva sur le pont sur lequel ils devaient passer. Elle le traversa au grand galop et s'arrêta de l'autre côté. Quelque chose n'allait pas. Devant elle, l'herbe des plaines se couchait sous la caresse du vent, et un soleil immense brillait au dessus de sa tête. Cependant... Il y avait quelque chose d'anormal. Un sifflement glacé résonna soudain dans la plaine, et la jeune femme frissona. Le sifflement s'arrêta, reprit, avec une différence de ton infime. Des Brûleurs. La marchombre fronça les sourcils. Normalement, ces créatures ne vivaient que sur les plateaux d'Astariul, situés bien plus au nord. Comment celui ci, ou ceux ci, s'étaient retrouvés ici ?

Ses yeux surentraînés se plissèrent et elle aperçut les taches sombres et la trainée de poussière créée par des personnes à cheval. Soit deux, soit plus. Le frisson glacé qu'elle éprouva la renseigna sur la nature de ces hommes. Des Mercenaires du Chaos, peut être même des Mentaïs. Et ils venaient par ici, suivis par des Brûleurs.

Epouvantée, Melyah fit volter son cheval et repartit au galop, poussant son cheval dans ses moindres retranchements pour aller le plus vite possible. Quand elle s'arrêta brusquement devant Kendar, No Name était couvert de sueur et roulait des yeux affolés. Elle sauta de cheval, reprit sa respiration et annonça d'un ton inquiet :
"Des Mercenaires du Chaos sont de l'autre côté du pont. Je ne sais pas s'ils sont là pour nous, mais en tout cas, la confrontation sera inévitable. Je les aurait bien tués pour débarrasser la route, mais il y a un autre problème, que je ne peux pas régler seule."
Elle était très très énervée d'avouer qu'elle ne pouvait rien faire. Voyant le regard que lui lançait le Thül, un regard sûr de lui et de ses hommes mais un peu dubitatif quand à sa valeur à elle, elle continua.
"Il semblerait qu'ils soient parvenus à... Dresser des Brûleurs pour leur servir de guerriers supplémentaires. Il y en a au moins deux, peut être plus. Ils sont avec eux"
Un silence de mort accueillit sa déclaration. Les brûleurs étaient parmi les plus dangereuses créatures de Gwendalavir, il ne fallait souvent pas moins de six guerriers surentraînés, du genre légion noire pour venir à bout d'un seul. Alors de plusieurs ! Melyah attendit avec impatience la réaction du Thül. En quatre jours, elle avait remarqué sa compétence et avait décidé qu'elle l'appréciait. Et elle n'avait toujours pas oublié le pari fait à elle même de le séduire. Plongée dans ses pensée, elle se dit qu'avec sa soeur, Slïenna, il n'aurait pas résisté un seul jour. Même si lui ne semblait que la considérer comme une simple éclaireuse, un truc utile, mais pas indispensable. La jeune femme passa une main dans ses longs cheveux roux sombre, accrochant un instant l'éclat du soleil.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendar Llyras

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 28

Feuille de personnage
surnom:
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Lun 23 Aoû - 22:01

*La vérité fait mal, c'est un fait.* pensa Kendar.

Au début Kendar avait sourit quand Melyah avait annoncé deux pauvres malheureux mercenaires du chaos. Il se moqua d'elle intérieurement en se disant qu'elle aurait put au moins les éliminés ou annoncé plus de mercenaires du chaos mais Kendar regretta très vite cette pensé, elle ne lui apporté pas que deux mercenaires du chaos ni même une dizaine ce qu'il aurait préférer a ce qu'il l'attendait. Non elle lui annonça qu'ils étaient accompagnés d'au moins deux Bruleurs ! Ce qui lui retira instantanément son sourit remplacé immédiatement part une atmosphère lourde. Kendar et surement comme la plupart de ses hommes n'avaient jamais combattu de bruleur. Il se souvient qu'il avait assisté à un combat acharné quand il était plus jeune conte un Bruleur face a 8 Thüls dont quatre avaient péris. Ces hommes savaient combien ces monstres sortis des ténèbres déchiqueté tout sur leurs passages, ils savaient aussi qu'un combat contre un Bruleur couter des vies humaines.

kendar oublia tout, ce concentrant à ce qu'il savait : deux mercenaires, au moins deux Bruleurs pour 20 Thüls et une Marchombre. Kendar ce retourna et remarqua que tout le monde le regardé, qu'un silence total attendait ses ordres. Kendar respira à fond il devait motiver ses hommes et rassuré les autres :

"Thüls, je sais que vous préfériez éviter le combat, je sais que pour la plupart d'entre nous, nous n'avons jamais combattu un Bruleur. Vous savez quelques est le prix a payer pour en occire un seul. Mais avez vous déjà entendu parmi toute les tribus Thüls une seule qui est combattu non pas un, mais au moins deux Bruleurs ? Avez vous entendu une seule tribu qui est colporter l'exploit de Thüls qui ont combattu des Bruleurs pour protégé une caravane ? Thüls est ce que vous êtes avec moi ?" s'exprima Kendar en sortant pour la première fois depuis le début du départ son épée de son fourreau en la brandissant haut dans le ciel.

20 Thüls l'imitèrent en hurlant de leur plein poumon. Tout une caravane fit le bruit de toute une ville.

Kendar se retourna et regarda droit dans les yeux Melyah pour lui demandait:

" Et toi Melyah Lyyant, marchombre, nous feras-tu honneur en nous accompagnant dans ce combat qui risque fort d'entré dans le livre des légendes ?" kendar lui sourit en pensant que son visage dégagé un éclat de beauté qu'il n'avait pas remarqué avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melyah
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 24
Localisation : partout où le vent me portera

Feuille de personnage
surnom: mely
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Lun 23 Aoû - 22:38

La marchombre observa avec intérêt la façon dont le Thül galvanisait ses troupes face à une mort quasi certaine. C'était ce qui lui avait toujours plu dans les dirigeants, la façon qu'ils avaient de dédramatiser les choses en leur parlant de gloire, d'argent ou autre... Alors lorsqu'il s'adressa à elle, Melyah lui sourit. Elle avait cru voir passer une lueur d'admiration dans ses yeux, fugace mais présente. Elle répondit avec une douceur chaude dans sa voix. Avant une bataille, les hommes n'aimaient rien tant que d'être en compagnie de femmes.
"Le dernier Brûleur que j'ai croisé a bien failli m'envoyer dans les abysses du néant. Mais j'étais seule en compagnie d'une apprentie évanouie, et ce Brûleur est mort sous ma lame. Ils ne sont pas invincibles. Surtout que de vaillants guerriers Thüls n'en feront qu'une bouchée. Je viens avec vous, il est hors de question que je rate le combat du siècle." fit elle, laissant résonner son rire clair, dans lequel pointait son impatience d'aller à l'attaque. Les derniers jours avaient été un peu trop calmes à son goût. Elle rêvait d'une bonne bagarre, alors risquer sa vie ? Pfff, facile. D'autant qu'en une phrase, elle avait aussi redonné une excellente humeur aux guerriers. Si une femme pouvait vaincre un Brûleur seule, pourquoi pas eux ? Elle ne précisa pas que son exploit avait probablement été possible seulement grace a la rage et à l'inquiétude pour son apprentie.

Elle garda ses craintes, qui concernaient un secret de sa guilde, pour elle. En effet, la seule méthode qui aurait pu dompter ces créatures terribles était le chant marchombre, probablement synchronisé par plusieurs d'entre eux. Ce qui voulait dire que de nouveaux marchombres avaient trahi... Une véritable catastrophe pour sa guilde. Elle nota dans un coin de son esprit qu'il fallait qu'elle ait une discussion avec plusieurs marchombres compétents.

Puis elle reporta son attention sur Kendar « Tu devrais dire à tes troupes de se préparer. Ensuite, lorsque tu leur donnera le signal de l'attaque, je te suivrais jusqu'au bout du monde » assura-t-elle avec un sourire malicieux, tout en vérifiant d'un doigt préalablement débarrassé de son gant que le tranchant de son couteau était bien affuté. A en juger par la perle rouge qu'il arracha à sa peau, c'était le cas. Puis elle leva les yeux pour verifier l'effet de son humour de seductrice, pour voir comment il etait accueilli.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendar Llyras

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 28

Feuille de personnage
surnom:
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Lun 23 Aoû - 23:46

Kendar Llyras rassembla les 19 autres Thüls autour de lui et désigna Paclos et Dirar pour surveiller la caravane. En d'autre terme ils étaient les plus gens, ils ne participerons pas au combats mais protègerais la caravane si d'autres ennuies leur tombé dessus. Ou bien ils aideraient tout le monde à fuir vers la forêt à 800 mètres de là s'ils ne s'en sortaient pas.

Kendar alla donner quelques directives à Valas qui acquiesça d'un hochement de tête. Puis il ordonna aux Thüls de monter sur leur destrier et de se préparer au combat. Certains d'entre eux ne verrait pas le soleil se couché, tous le savait. Tous les Thüls regardèrent alors Kendar, c'était leur chef ils auraient tout donné pour lui, ils donneraient tout aujourd'hui. Un Thül en signe de respect mis son poing sur son coeur, un à un il le rejoignit. Kendar mit aussi son poing sur son coeur car s'ils le respecter en temps que chef, lui les respecter en temps qu'hommes, en temps que guerriers, en temps que Thüls, lui aussi donnerait tout se qu'il pouvait pour le combat à venir.

"Nous sommes prêt" dit-il à Melyah qui n'avait pas bougé depuis tout à l'heure. On se demandait même si elle était là dans le monde réel ou dans une autre dimension tellement qu'elle semblait "normale" d'aller affronter un ennemi quasiment invulnérable.

Sans plus attendre Kendar éperonna son cheval noir et émit un hurlement de rage suivit de prêt part ses frères d'armes et la marchombre. Leurs chevauché émettait de la poussière Quelques minutes plus tard ils arrivèrent en vue de leurs ennemies ainsi ils avaient franchi le pont. Deux Bruleurs et deux hommes qui les contrôlé surement des mercenaires du chaos comme l'avait dit Melyah. Le terrain était parfait pour un combat, aucun combattant ne sera gêné, le sol était plat, le temps était découvert. Sachant que l'effet de surprise était nul, les guerriers émirent un dernier crie de rage.

Les deux Bruleurs allèrent à leur rencontre et il commença alors un combat acharné d'hommes et chevaux d'un côté, Bruleurs de l'autre. Devant faire des prouesses pour évité, parer, contre-attaquer les Bruleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melyah
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 24
Localisation : partout où le vent me portera

Feuille de personnage
surnom: mely
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Mar 24 Aoû - 0:00

La charge tomba sur les Mercenaires et les Brûleurs comme une tonne de brique. Un peu inquiètes, les briques, mais quand même. D'un geste souple, Melyah dégaina son arc et commença à tirer, ses gestes précis devenant flous, faisant mouche à chaque fois. Elle remarqua un détail qui lui prouva qu'elle avait raison. Les Mercenaires... Chantaient. Une mélopée douce et presque murmurée, mais indéniablement un chant marchombre. Folle de rage contre ces deux traîtres envers sa guilde, elle tira deux flèches qui les atteignirent en plein front, puis se jeta dans la bataille, descendant de cheval pour être plus rapide.
Elle bondissait, esquivait les tentacules brûlantes, frappait, se retirait. La rage qui l'habitait était indescriptible... Et probablement l'une des meilleures armes qu'ils aient dans cette bataille.
Les Thüls étaient peu organisés, mais efficaces. Kendar, surtout, prouvait qu'il avait bien fait d'être le chef. Melyah eut un regard admiratif pour lui, ce qui la déconcentra. Une tentacule du Brûleur la frappa à l'épaule, dénudant son haut de cuir sur une bonne longueur et lui laissant une douleur indicible. Elle trancha la tentacule, continuant sa progression vers la tête du monstre. "Les yeux ! Il faut atteindre ses yeux !" hurla-t-elle, se souvenant de la dernière fois qu'elle avait combattu une bête comme ça. Elle ignora si on l'avait entendue. La jeune femme continuait sa danse mortelle, comme coupée du monde par le voile de rage qui l'habitait. Ces monstres DEVAIENT mourir ! Une seconde tentacule l'atteignit à la jambe, la faisant trébucher mais pas tomber.
Enfin, le premier Brûleur tomba à terre sous les assauts répétés des Thüls.
La marchombre volta et se précipita sur le second, suivie de près par les autres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendar Llyras

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 28

Feuille de personnage
surnom:
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Mar 24 Aoû - 11:51

Le monde avait prit une pause, la rivière à quelques mètres d'eux ne coulait plus, le vent de soufflait plus, seul deux Bruleurs et des Hommes étaient en action, entrain de se donné la mort l'un en voulant faire un carnage, un bain de sang l'autre en voulant a tout prit protégé des hommes, des femmes et des enfants sans défense. C'est avec cette idée que le premier Bruleurs tomba sous les coups incessant de ses frères Thüls. Kendar se dirigea vers le deuxième monstre, il était encore plus gros que son compère. Il était devenu encore plus furieux voyant qu'il était le seul a encore combattre. Chacun de ses coups était fatale pour un Thül, le monstre était trop rapide, au moins sept d'entre eux étaient tombé soit par ses crocs énormes ou par ses une de ses tentacules.

Kendar se mit alors devant lui, il en avait assez de voir les siens tombé, il en avait marre de combattre, il ne supporté plus le son strident qui émané du Bruleur qui casser les tympans. Alors il s'avoua vaincu et baissa son arme voulant être le prochain à mourir. Le bruleur le regarda et arriva à la même conclusion, celui qui se dressait en face de lui était une proie facile alors il n'hésita pas il fonça sur lui. Le monstre leva le coup et lança ses deux rangé de dents dans la direction du Thül qui s'était résigné a mourir sous ses crocs. Mais le monstre ne compris pas...

Kendar joua le tout pour le tout, sa passe ou sa casse comme se disait-il souvent. Il attendit que le monstre l'attaque pour agir. il devait attendre faire croire a son ennemi qu'il était une proie facile, que son adversaire n'aurait pas le temps d'esquivait son coup. Kendar n'esquiva rien du tout. Le monstre se redressa un peu. C'était le moment, le cou du monstre devint le talon d'achille du monstre. Alors avec une incroyable rapidité , Kendar redressa son épée fit deux pas en avant et entra son épée dans le cou du monstre. Il contracta tous ses muscle de son corps pour garda son épée là planté dans le cou du monstre. Le monstre ne pouvait rien faire mais n'était pas mort, d'autre Thüls pénétrèrent leur épée dans son cou et dans un dernier gargouillis le monstre s'écroula de toute sa masse créant un nuage de poussière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melyah
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 24
Localisation : partout où le vent me portera

Feuille de personnage
surnom: mely
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Mar 24 Aoû - 14:06

Le tentacule du second Brûleur avait cueilli la jeune femme en plein dans le ventre, déchirant la peau fragile et déjà marquée d'une terrible cicatrice dûe aux tortures Mentaï. Tombée au sol, elle fit ce qu'elle put pour protéger les Thûls encore debout des terrifiants appendices du monstre, tirant rapidement des flèches avec son arc pendant que Kendar lui donnait le coup fatal. Le Brûleur s'abbatit avec un nuage de poussière.
C'était fini. Ils avaient gagné, mais ils avaient perdu... Beaucoup d'hommes qui ne se relèveraient jamais.
La marchombre tenta de se relever, mais passé la rage qui l'avait portée pendant la bataille, une fatigue horrible s'empara d'elle et elle ne parvint pas à se mettre debout. Elle tenta le tout pour le tout. Hors de question que les guerriers ne la voient au sol pendant trop longtemps. Elle se mit à chantonner une mélopée à voix basse, mettant toute sa force dans ce simple air, sous les regards surpris des Thüls qui l'entendaient. Son cheval arriva soudain au galop, appelé par le chant marchombre. Il s'agenouilla devant elle et la jeune femme s'aggripa fermement à la crinière pour se hisser sur le dos du cheval, qui se remit aussitôt debout. Elle sourit et cessa de chanter, flattant doucement l'encolure de l'animal.
Tellement de sang avait coulé, dont le sien. La terre en était teintée de pourpre. Elle eut un sourire amusé face à son haut de cuir complètement déchiré. La tristesse de voir tant de morts face à elle et la joie féroce de ce combat gagné se disputaient dans son esprit. Se détachant de ces deux émotions, elle retira son haut, dévoilant le corsage souple qu'elle portait au dessous et qui avait aussi pas mal souffert. Et elle déchira le cuir, pansant précairement ses blessures, surtout celle du ventre, profonde. Il fallait que ceux qui étaient encore vivants retournent à la caravane pour se faire soigner.
Melyah se dirigea vers Kendar pour le lui suggérer. Il devait être terriblement affecté par la perte de ses hommes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendar Llyras

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 28

Feuille de personnage
surnom:
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Mer 25 Aoû - 11:18

Kendar regarda les deux monstres gisant inerte sur le sol baignant dans une marre de sang, autour d'eux était allongé 10 de ses hommes, ils semblaient dormir mais malheureusement ils ne réveilleraient plus. Les autres avaient soit rien soit des blessures superficiel ou certaines qui méritaient d'être recousu. Une mélodie le tira de sa rêverie, un chant doux, plein de couleur qui calmait un peu son âme. Melyah l'interpela pour lui suggérer d'envoyé les blessés retourné à la caravane se faire soigner. Kendar la regarda, elle était blesser, elle n’avait pas hésitait une seul seconde a protégé les Thüls alors que la plupart la regarde de haut.

« Tu devrais faire de même Melyah, c’est à peine si tu tiens debout. » s’inquièta-il.

Il la vit changé de couleur et s'en aller vers son cheval. Ce demandant s'il l'avait vexé ou autre pour ne pas lui répondre, il alla la rejoindre limite en courant et s'expliqua:

« Je voulais dire que tu t’es battu avec brio avec nous mais ne me dit pas que tu t’en es sortie indemne. Je voulais aussi te dire que tu as toute ma confiance et mon respect maintenant. Tu m’as dit qu’on pourrait devenir ami avant de partir. Il fallait que je sache…»

Il n'avait rien a ajouter, alors Kendar lui présenta son poing fermé se qui signifié qu’il mettait un point d’honneur dans leur amitié, qu’il était sincère et qu’il ne reviendrait jamais dessus. Il la regarda se demandant ce qu’elle aller faire...

« Je m’appelle Kendar Llyras se serait un honneur pour moi de te compter dans mes amis. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melyah
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 24
Localisation : partout où le vent me portera

Feuille de personnage
surnom: mely
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Mer 25 Aoû - 23:38

Kendar l'avait offensée. A peine. L'orgueil démesuré de la jeune fille ne résista pourtant pas longtemps face au Thül. Toutefois, cela la fit sourire qu'il lui propose son amitié alors qu'elle était en haut de sous vêtements. Déchiré, en plus. Elle planta les yeux dans les siens et posa doucement sa main ouverte sur le poing fermé de Kendar, ce qui signifiait qu'elle acceptait cette amitié et y répondait, couvrant le poing comme une protection.
"Tu as raison. De vieilles blessures se sont rouvertes, qui auraient dû rester fermées. J'accepte ton amitié, Kendar, et l'honneur de te connaître est pour moi immense."
Et puis, comme les gestes Thüls faisaient un peu trop guerriers à son goût, elle y ajouta une touche d'elle même : plantant un baiser à la fois doux et fugace sur la joue du guerrier, elle se détourna ensuite sans aucune gêne, juste pour cacher son amusement, et appela de nouveau son cheval à l'aide du chant marchombre. Celui-ci fut ravi de répondre et sa maîtresse monta de nouveau sur son dos, grimaçant à la douleur qui irradiait de son ventre. La mince cicatrice blanche, cadeau de trois Mentaï, était de nouveau ouverte et saignait abondamment.
Elle se retourna, ravie d'avoir surpris le Thül qui, apparemment, ne semblait pas savoir quoi dire.
Melyah préférait se rendre utile que de rentrer directement au camp et rassembla rapidement les chevaux des autres guerriers afin qu'ils puissent monter et rentrer au camp sans trop de douleur suite à leurs blessures.
C'était une belle bataille. Pleine de sang et de morts, certes, mais ô combien glorieuse ! Et elle se souviendrait de ce moment comme de celui où elle avait gagné le respect de guerriers Thüls, d'habitude si peu enclin à avoir de la considération pour une femme. Mais son coeur saignait à l'idée des hommes qui gisaient sur le terrain, leur sang comme une mare autour d'eux, et qu'elle n'avait pas eu le temps de connaître.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendar Llyras

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 28

Feuille de personnage
surnom:
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Jeu 26 Aoû - 12:12

Kendar resta estomaquer, elle l'avait surpris oh que oui et comment ? Par un baiser, Kendar la regarda se détourner, *La petite ne manque pas de ressource* pensa-il. Puis voyant qu'il restait figé sur place, Kendar regarda les corps de ses compagnons. Il n'aurait pas le temps de leur donné de digne funérailles mais les laisser là à coté des monstres qui les ont tués lui été insupportable. Il alla donc en prendre un sur son épaule et le déposa un peu plus loin sur le bas coté. D'autre Thüls encore valide vinrent l'aider, quelques secondes plus tard les 10 Thûls étaient regroupés. Kendar sorti alors son épée de son fourreau et prit un pierre à feu et de l'amadou, très vide des flammes apparurent. C'était tout ce qu'ils pouvaient faire dans ses circonstances.

Melyah respectant leur cérémonie avait regroupé les chevaux, tous montèrent et ils partirent avançant au pas, sans un regard en arrière, sans un mot comme si parler aurait été un sacrilège pour ceux tombés au combat. Ils avaient payer un lourd tribu. Cette bataille restera gravé dans les mémoires, on contera cette histoire comme celle de valeureux guerriers qui n'ont pas hésité à foncé tout droit sur le diable pour protégé une caravane qui œuvré pour le bonheur de fermes isolés.

Plus tard ils arrivèrent au camp qui s'était déployer pendant leur absence, Valas avait bien suffit ses recommandations, des personnes hommes et femmes alla les prendre en charge pour soigné leurs blessure. Kendar croisa le regard interrogateur des deux Thüls rester en arrière, et leur fit comprendre que le combat avait couté de nombreuse vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melyah
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 24
Localisation : partout où le vent me portera

Feuille de personnage
surnom: mely
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Jeu 26 Aoû - 16:17

Melyah grimaça lorsque l'aiguille de la femme qui la soignait transperça la peau de son ventre, rapprochant les bords de la déchirure entre eux. "C'est étrange, cette blessure paraît plus ancienne" murmura la guérisseuse pour elle même. Plongée dans ses pensées, la marchombre ne répondit pas. Lorsque les trois blessures furent recousues, elle remercia sa guérisseuse et s'éloigna, se dirigeant vers son cheval qu'elle débrida, pour le laisser paître en liberté. Il ne s'enfuirait pas. Avec un soupir, Melyah récupéra dans sa sacoche de selle un corsage de cuir noir qu'elle revêtit sans la moindre pudeur, avant de se joindre aux Thüls installés près du feu. Ils semblaient en proie à deux réaction radicalements différentes : ils riaient, commentaient la glorieuse bataille avec force gestes et paroles fortes, et de temps en temps se retranchaient dans le silence, leur façon de pleurer leurs amis morts au combat.
Melyah ne parlait pas, elle restait assise légèrement à l'écart, le feu jouant un jeu d'ombre et de lumière sur sa peau, une brise douce soulevant ses cheveux. Elle était entourée, mais seule. Depuis si longtemps, trop peut être, comme si elle fuyait le contact des hommes. Tous les marchombres n'étaient pas comme elle, et la jeune femme aspirait à changer, à cesser d'avoir peur de s'attacher et à trouver la voie de l'amitié, peut être même de l'amour. Toutes les histoires qu'elle avait eu étaient sans lendemain. Elle refusa la viande qu'on lui tendait, toujours perdue aux tréfonds d'elle même, dans des recoins de son coeur qu'elle était seule à connaître. Emergeant lentement de ses pensées, elle s'intéressa de nouveau à ce qui l'entourait, et aux coutumes des Thüls avec lesquelles elle n'était pas familière.
Lorsque Kendar arriva près du feu, elle lui fit un signe amical : s'il voulait s'assoir près d'elle, elle serait ravie de sa compagnie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendar Llyras

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 28

Feuille de personnage
surnom:
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Jeu 26 Aoû - 21:25

Kendar refusa l’aide médicale qu’on lui proposait, il faisait parti des rares a n’avoir reçu aucune blessure.
Quelques heures plus tard les Thüls c’étaient rassemblaient autour d’un feu qui crépiter. Ils riaient, c’était tout à fait naturel pour eux, mourir au combat était un honneur, l’une des plus belle mort que pouvait espérer un Thül et plus le combat avait été grand…Les morts d’aujourd’hui n’aurait jamais accepté de les voire déprimés. Mais par moment les Thüls broyaient du noir sachant qu’ils ne partageraient plus aucune joute verbale ensemble le soir.
Il vit Melyah qui c’était assise tout naturellement aux cotés des Thüls. Devenu combattante aux yeux des Thüls, personne ne la rejeta. Elle lui fit signe de venir s’assoire à coté d’elle et il n’hésita pas à accepter sous le regard moqueur des Thüls. Il engagea la conversation en parlant de ses blessures :

« Ont a recousu t’es blessures ?
-Oui, la soigneuse a fait des merveilles.
Lui répondit-elle
-Je ne pense pas que nous combattrons pire ennemis à l’ avenir mais que pouvait faire deux brûleurs avec ces deux mercenaire du chaos ?
- Je ne sais pas mais c’est bizarre de voir deux brûleurs dans cette zone.

Kendar hocha la tête.

-Regarde ces Thüls, leurs travaillent est fini mais moi en temps que chef je dois déjà penser a réorganiser les tours de garde pour cette nuit. Je dois déjà penser à demain. Lourde responsabilité qui renforce l’âme et permet de faire des rencontres avec leur manies. Mais surtout c’est la responsabilité d’avoir des vies entre ses mains qui m’ont fait choisir se choix plutôt qu’un autre.

Kendar regarda le feu qui donner une chaleur chaude dans ses yeux on pouvait lire qu’il aimait son travail et que pour rien au monde il aurait donné sa place a quelqu’un d’autre. Il la regarda et fut heureux d’avoir fait se choix…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melyah
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 24
Localisation : partout où le vent me portera

Feuille de personnage
surnom: mely
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Jeu 26 Aoû - 22:49

Melyah soupira. Elle n'aimait pas mentir à Kendar en lui disant qu'elle ignorait ce que des Brûleurs faisaient avec des mercenaires du chaos. Mais les secrets de sa guilde à elle étant... secrets, elle était bien obligée de mentir. Kendar paraissait heureux d'être ici, ses yeux éclairés par la flamme chaude du feu et de la passion.
"Tu aimes ton travail, remarqua la marchombre d'une voix douce. Tu as raison. Même si nous n'avons pas suivi la même voie, nous nous ressemblons. Nous faisons tous les deux ce qui est devenu notre raison de vivre."
Elle se tut un instant, puis enchaîna sur une question qu'elle n'aurait jamais pensé poser :
"Ais-je vraiment l'air de n'aspirer qu'à la solitude ? De rejeter les hommes ?"A peine les mots franchirent la barrière de ses lèvres qu'elle se repentit. Elle détestait se réveler, et le Thül la dévisageait à présent d'un air curieux. Pourquoi avait elle posé cette question ? En elle même, la réponse était là, qui ne demandait qu'à être écoutée : parce que tu as confiance en lui et que tu as besoin de parler. Parce que maintenant il te regarde avec admiration et que tu n'es qu'humaine, tu as des sentiments, toi aussi.
Mais elle dédaigna cette réponse. Elle espérait vraiment que Kendar ait, lui, quelque chose à répondre à sa question.
Tout près d'eux, un homme fit tomber son verre et Melyah, vive comme l'éclair, le rattrapa bien avant qu'il ne touche le sol. Etonné, il la remercia et se détourna. Etait-elle vraiment perçue comme un simple alliage de réflexes, de rapidité et de souplesse, peut être d'un peu de mystère ? Ou certains s'interrogeaient-ils sur la femme qu'elle était, et qui mêlait toutes ces qualités ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendar Llyras

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 28

Feuille de personnage
surnom:
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Ven 27 Aoû - 11:41

Elle posa sur lui un regard interrogateur comme si cette question était vitale pour elle. Lui Thül ne connaissait que des marchombres leur côté solitaire et leur manque d’integration alors que tout le monde parle ou rit. Savait-elle que s’il avait parlé ainsi c’était pour en savoir un peu plus sur elle ? Kendar prit les deux questions aux sérieux et lui répondit d’un ton presque banian :

« Ben tu sais quand ont entend le mot marchombre ont pense tout de suite a quelqu’un de solitaire, qui ne va pas faire les autres. Pour la rassurer il rajouta :
Je ne connais peut être pas tous les marchombres mais aucune d’entres-eux n’est venue s’assoir au côté de nous autour d’un feu comme si ça place a toujours était d’être là. Il lui sourit et poursuivit : Pour t’as deuxième question ce serai déplacer de ma part de répondre ne te connaissant pas encore assez pour le savoir. »

Il aurait aimé poursuivre sa pensée mais non alors il préféra enchaîner sur une autre question :« Et toi penses-tu que nous autres les Thüls ne vivons que pour combattre ? »

Kendar savait déjà a peut près la réponse, puisque tous les Thüls combattaient au moins une fois dans leur vie. Non il avait pausé cette question débile pour caché sa gêne, c’était la première fois qu’il s’attachait avec une marchombre d’ailleurs par le passé il n’avait côtoyé que des hommes marchombres. Mais quand il la regardait il percevait à ses yeux bien plus qu’une simple marchombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melyah
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
Maître marchombre (légende vivante)~ Méssante admin sadique, cynique ET mégalo
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 24
Localisation : partout où le vent me portera

Feuille de personnage
surnom: mely
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Ven 27 Aoû - 15:30

Peut être qu'il avait raison. Peut être que finalement, elle arrivait à s'intégrer dans un monde qui n'était pas celui prévu pour elle au départ. Un monde d'amitié et de rires. Cela la rassura.
Melyah planta ses yeux dans ceux de Kendar et répondit avec douceur, mais franchement :
"Avant de te connaître, j'aurais répondu oui a ta question. Mais maintenant, le simple fait que tu m'ais demandé prouve que non, et je sens en toi autre chose qu'une rage de sang. Les Thüls sont humains, ils ont autant de raisons que vivre que les autres : gagner leur vie, être libres... aimer. Vous n'êtes pas des machines à bagarre." termina-t-elle avec un sourire amusé.

Autour d'eux, la fête battait son plein. Les Thüls avaient besoin de s'amuser pour récupérer de leur bataille. Mais elle avait l'impression qu'une bulle d'univers à part s'était formée autour de Kendar et d'elle. Pour la première fois de sa vie, elle s'attachait vraiment à quelqu'un, et avait l'impression de le comprendre.

La jeune femme jouait avec un couteau, une dernière forme de résistance pour cacher ce qu'elle ressentait. La lame tranchante volait au dessus de sa main, sans l'atteindre, tandis que ses doigts agiles rattrapaient toujours le manche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendar Llyras

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 28

Feuille de personnage
surnom:
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   Ven 27 Aoû - 22:51

Elle avait utiliser des mots juste, des mots dont Kendar aspirait depuis quelques temps. Être libre, n'avoir personne sous son commandement, sous sa protection, partir sur les routes qu'il n'avait jamais explorer, voir des lieux qu'il n'avait jamais rencontré hors mis dans des rares discutions avec des voyageurs. Il n'avait jamais vue la mer, ont lui avait dit que c'était une immensité bleu foncé, qui se nimbait d'orange l'or du couché de soleil. Voir Al-Jeit la capitale, totalement différente que Al-Vor ou Al-Far, ont l'avait décrit comme d'un rêve. Gagné sa vie, ça il le faisait très bien, avec se que la caravane lui rapporter il n'avait pas a se plaindre. L'amour Kendar définissait ce terme comme pour l'amour des armes ou comme l'amour d'aimer un paysage, mais sa vision de l'amour c'était complètement refaite.

" C'est la dernière caravane que je protège. lui lança-il alors qu'il était dans une intention reflexion
- Pourquoi ? lui demanda-elle alors qu'elle stopa de lancer son couteau
- Quand tu passes trois années de t'as vie sur les mêmes chemins, que tu connais par coeur t'es hommes, que tu te réveille tous les matins en réalisant les mêmes geste, que tu tombes dans la monotonie de tous les jours. Tu te lasses, pire quand tu n'avance pas d'un pas tu en recule d'un. Il est temps que sa change, il est temps pour moi d'aller la où je ne suis jamais aller."

kendar la regarda attentivement, elle s'amusait avec un couteau ne loupant jamais de le rattraper, mais il ne s'arrêta pas là, Kendar la regardait, il la trouvait si belle. Sans savoir pourquoi, c'est a se moment la qu'il eu une idée folle, c'est a se moment la que son coeur rata un battement, son coeur en rata un deuxième quand il osa poser sa main sur la sienne. Son coeur se mit a battre la chamade se demandant se qu'elle aller faire maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une caravane prete à partir ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une caravane prete à partir ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Remorque et caravane pas comme les autres
» localiser son tel a partir de l'imei
» [Ben Jelloun, Tahar] Partir
» Recyclage d'une caravane
» caravane pliante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La quête d'Ewilan :: Les territoires de l'ouest :: Al'Vor-
Sauter vers: