La quête d'Ewilan

Voici LE fow sur La quête d'Ewilan, inacarnez un personnage, et explorez le mon de Gwendalavir.
 
AccueilPortailFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je suis faite de la même matière que les rêves [Pv Shaé Claytown]

Aller en bas 
AuteurMessage
Eppryah
Impératrice Mentaï ~ Admin Princ' =D ~ Sadique Amoureuse Dépressive Droguée
Impératrice Mentaï ~ Admin Princ' =D ~ Sadique Amoureuse Dépressive Droguée
avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 22
Localisation : Dans tes pires cauchemars

Feuille de personnage
surnom: Princ'
Relations:
amoureux(se): Je n'ai pas de coeur...

MessageSujet: Je suis faite de la même matière que les rêves [Pv Shaé Claytown]   Mer 30 Juin - 22:38

Le soleil flottait dans le ciel d'un bleu azur, et se reflétait en éclats aveuglants dans l'immense mer foncée. Une brise marine et fraiche balayait le petit port, au même rythme que les remous de l'océan s'avançaient sur les falaises escarpées. Il ne faisait pas si chaud, malgré la saison avancée, mais on sentait une tension permanente, comme de l'électricité dans l'air, qui faisait rire aux éclats certains borgnes, vieux loups de mers, tandis que d'autres roulaient des yeux apeurés en affichant un teint livide. Ici, rien d'extraordinaire, c'était toujours ainsi, et l'on repérait les visiteurs au premier regard. Petite ville crasseuse, située dans l'Archipel Aline, elle-même perdu dans le Grand Océan du Sud. C'était dans ce lieux de débauche et de perdition, que circulaient les rumeurs les plus morbides, et que les crimes les plus horribles auraient été commis. C'était ainsi que le voyait une jeune fille, pour d'autres, c'était juste un lieu de plaisirs.
Cette jeune fille était de taille moyenne, plutôt fille, elle se serait bien fondu dans la foule si elle ne s'était pas recouverte de la tête aux pieds de capes noirs qui ne laissaient rien apercevoir de son corps. Elle avait rabattu le capuchon sur sa tête, et l'on voyait à peine ses yeux noirs, qui lançaient des regards assassins tout autour d'elle. Elle marchait rapidement et sans bruit dans les rues noirs de saletés, on entendait seulement le bruissement de son étoffe. Elle s'arrêta soudainement devant une petite porte de bois, tenant à peine sur ses gonds et à moitié peinte de noir. Elle donnait sur une masure aux murs noirs de poussières et dont les fenêtres étaient obstruées par des planches. Elle leva une main gantée et frappa trois fois à la porte. Un vieille homme rougeaud et habillé de haillons vint lui ouvrir. Il la regarda de la tête aux pieds. La fille déclara d'une voix glaciale :
"Je suis Mélody, j'ai passé une commande et l'on m'a annoncée qu'elle était prête. Je viens la récupérer."
Elle abaissa son capuchon, découvrant une cascade de cheveux bouclés couleur chocolat. L'homme lui fit signe d'entrer et la fille s'exécuta. Elle suivit le papy dans des couloirs aux murs nus et dont le sol n'était que de la terre battue. Après plusieurs bifurcations et des centaines de marches descendues, le décors devint somptueux et l'homme poussa une grande porte incrustée de rubis et de peintures dorées. Dans la pièce immense qui s'ouvrait devant Mélody, il y avait des tapisserie anciennes accrochées aux murs peints à la chaux, et le sol était recouvert de grandes dalles de carrelage somptueuses. Le vieil homme ne rentra pas et referma la porte derrière elle. Un homme plus jeune, au cheveux noirs et aux épais sourcils broussailleux s'approcha d'elle avec un sourire charmeur. Il portait sous son bras une boite décorée d'or et d'argent. Il la présenta et l'ouvrit devant la fille en demandant :
"C'était bien ceci ?"
La jeune fille prit la lame qui se trouvait dans l'étui et l'examina sous toute ses coutures. Elle était longue, et brillait malgré son éclat noir sur le tranchant. La poignée était aussi noire que les yeux de Mélody. elle dit :
"Exactement ce que je souhaitais."
L'homme afficha un sourire encore plus grand.
"Elle a été très dure à faire, elle est aussi d'une extrême beauté et a un tranchant extraordinaire. Je vous en demanderais donc dix mille pièces d'or."
Mélody releva les yeux vers lui et lui lança un regard affligé. Aussi vite que la foudre, elle enfonça la lame au niveau du ventre du garçon. Elle s'y enfonça comme si c'était du beurre. Elle approcha sa bouche de son oreille et murmura :
"Effectivement, elle est en tout point extraordinaire. Je ne m'appelle pas Mélody, je suis Eppryah, et rien ni personne ne peut m'arrêter."
Elle retira la lame du corps de l'homme qui s'effondra sur le sol dans une flaque de sang et essuya la lame sur ses vêtement et l'attacha à sa ceinture. Eppryah disparut en un Pas sur le Côté.
Elle était de nouveau dans la ville et atteignit bientôt le port. Elle avait remis son capuchon et sa lame était cachée sous ses étoffes noires. Elle s'avança vers la plus petite embarcation, située tout au bout du port.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laquetedewilan.forumactif.org/
Shaé Claytown
Dessinateur
Dessinateur
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 23
Localisation : Ha ! Comme si j'allais vous le dire !!^^

Feuille de personnage
surnom:
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Je suis faite de la même matière que les rêves [Pv Shaé Claytown]   Jeu 1 Juil - 8:30

Comme d'habitude, Shaé ce promène dans la ville. Elle en avait déjà visité les trois quart mais il lui resté encore un morceaux. Elle avait demandé aux passants ou ce trouvait le port mais on lui avait déconseillé d'y aller. A chaque fois qu'elle essayer de demander un renseignement sur la trajectoire, on ne lui répondait pas on l'ignorait. Il ne lui rester plus que de trouver toute seule. Comme dit le dicton : on n'est jamais mieux servit que par sois-même ! Shaé partie donc vers un des endroits qu'elle n'avais pas encore vu dans l'espoir que ça serait le port. Elle marcha pensant vingt bonne minutes, traversa plusieurs rue, certaines familière, d'autre non avant de ce trouvait sur une petite place. Elle n'avait jamais entendu parler de cet endroit sinon elle y serai déjà aller mais il y avait quelque chose de bizarre dans cette endroit... Il y avait une drôle d'odeur légèrement salé. Mais ce n'était pas ça qui embêter Shaé, c'était le fait qu'il n'y ait personne d'autre qu'elle dans cet endroit. Puis tout d'un coup le déclic ce fit dans sa tête. Elle avait une révélation ! Si il y avait cette odeur d'eau salé cela voulait dire qu'elle était proche de la mer, donc près du port ! Sans plus attendre elle s'élança dans la rue voisine ! Et elle avait raison, deux plus loin on pouvait apercevoir la mer ! C'était la première fois que Shaé le voyait ! Elle était si belle avec la lumière du soleil qui reflétait ! On aurait cru croire qu'elle était incruster de diamants ! Et elle aller si loin ! On ne voyait même pas le bout. On pourrait pensé qu'elle est infinie ! On pouvait aussi entendre les vague qui se fracassait sur les rochers en faisait un énorme bruit. Une brise légère et fraiche passa sur le port. Les cheveux dorée de Shaé s'envolèrent un peu avant de retombé sur ses épaules. Shaé resta encore un moment à regarder l'océan avant de tourner la tête dans l'espoir de trouvé un bar ou prendre un peu d'eau. Il ne faisait pas si chaud mais de voir la mer comme ça avait donné soif à Shaé. Elle repéra un bar un peu plus loin est partie le voir. Soudain elle s'arrêta pour voir une jeune femmes frapper sur une porte en bois qui s'ouvrit assez rapidement pour laisser place a un vieille homme. La jeune femmes ce présenta et dit qu'elle s'appelait Mélody. Apatament elle avait passé une commande et voulait la récupérais. Shaé haussa les épaules et repartie vers son bar. Il n'y avait pas grand monde dans le bar ce qui rassuré un peu Shaé. Au lieu de commandé de l'eau elle demanda du lait. C'était bien meilleur. Puis elle attendit sur une table. Elle ne pouvait pas s'arrêter de pensé à la jeune femmes de tout à l'heure... Cette personne avait quelque chose de familier à Shaé surtout sa façon de marcher et de ce tenir qui ressemblait beaucoup à la façon dont Maï'lys bouger. Avec une souplesse et une rapidité hors du commun.
Le bar ce remplissait de plus en plus et il devint rapidement trop bruyant pour Shaé. Elle sortie le plus vite possible avec cette impression d'étouffer avec tout ces gens autour d'elle. Elle s'assit sur le banc à coté de la porte du bar et resta la sens bouger à contemplait le paysage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ageofmagic.net/index.php?p=fiche&pseudo=MACKE
Eppryah
Impératrice Mentaï ~ Admin Princ' =D ~ Sadique Amoureuse Dépressive Droguée
Impératrice Mentaï ~ Admin Princ' =D ~ Sadique Amoureuse Dépressive Droguée
avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 22
Localisation : Dans tes pires cauchemars

Feuille de personnage
surnom: Princ'
Relations:
amoureux(se): Je n'ai pas de coeur...

MessageSujet: Re: Je suis faite de la même matière que les rêves [Pv Shaé Claytown]   Jeu 1 Juil - 18:00

Eppryah s'apprêtait à reprendre la mer dans son embarcation de fortune, mais soudain des nuages menaçants se profilèrent à l'horizon. Un vent d'Ouest se leva et rapidement, les remous de la mer se transformèrent en écume noire qui s'écrasait sur les falaises sombres. Le soleil radieux fut vite caché par ces nuages noirs et l'atmosphère devint lourde. Une tempête s'avançait. La jeune Mentaï réprima un grognement, ses plans allaient être retardés. Au mieux, les vents se seraient calmés le lendemain matin, au pire, elle pouvait rester coincée sur cette île perdue deux ou trois jours ou même plus. Bien sur, Eppryah pouvait toujours effectuer un Pas sur le Côté, mais elle ne s'était encore jamais rendu dans sa destination finale. Elle était condamné à rester ici au moins cette nuit. La pensée d'une auberge miteuse aux draps sales acheva de la mettre de mauvaise humeur. Elle repartie en direction de la vieille ville après s'être assuré que son mouillage tiendrait pour la nuit. Tandis qu'elle longeait le port d'un pas furieux, elle sentait contre sa cuisse la lame aux reflets sombres, sa toute nouvelle acquisition. Finalement, elle n'était pas aussi merveilleuse qu'elle l'avait pensée au premier regard; elle était un peu trop longue et constituait une gêne si jamais la Mentaï souhaitait se déplacer rapidement. Elle la détacha de sa taille et la prit dans la main. Elle se demanda quelle allure elle devait avoir, ainsi vêtue de noir et un sabre dépassant de sous ses tuniques.
Le vent faisait voler plus hauts ses habits et avait enlevé son capuchon, laissant ses cheveux se secouer sous les rafales. Eppryah ne prit pas la peine de la rabattre. Personne ne faisait attention à elle à présent, ils étaient tous trop occupés à maintenir leur amarrage en place. Tout le monde autour d'elle s'affairait à ses affaires, mais le regard de la jeune Mentaï fut attiré par la seule personne qui paraissait sereine à l'idée de la tempête. Elle était assise tranquillement sur un banc, face à la mer et la regardait. Elle avait de long cheveux dorés qui brillaient, malgré l'absence de soleil. Ils volaient gracieusement autour d'elle, porté par le vent marin. Eppryah se demanda qui elle était. Sa tenue était trop bien soignée pour qu'elle fasse partie des bandits qui habitaient sur cette île. Eppryah était intriguée par cette fille qui n'était apparemment pas comme les autres. Malgré tous ses efforts pour passer inaperçue, Eppryah se laissa guidé par sa curiosité et s'approcha de la jeune personne. Elle s'assit sur le banc de pierre juste à côté de la fille. Cette aura qu'elle dégageait rappelait vaguement quelque chose à Eppryah. Quelque chose d'ancien, qui n'existait plus. Soudain, la Mentaï se souvint : c'était ses parents que cette fille lui rappelait. Cette aura lumineuse qui l'entourait était celle des Spires, utilisées pour produire le bien. Surprise Eppryah l'examina sous toutes ses coutures. Elle ne ressemblait en rien à ce qui était pour Eppryah le modèle type des Dessinateurs. Son air insouciant qu'elle affichait ne laissait pas penser à Eppryah qu'elle avait compris que devant elle se tenait un Mentaï. Eppryah voulut se lever, et fuir avant que la Dessinatrice ne la démasque, mais il était trop tard...

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laquetedewilan.forumactif.org/
Shaé Claytown
Dessinateur
Dessinateur
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 23
Localisation : Ha ! Comme si j'allais vous le dire !!^^

Feuille de personnage
surnom:
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Je suis faite de la même matière que les rêves [Pv Shaé Claytown]   Ven 2 Juil - 19:48

Dans le ciel, les nuages devinrent de plus en plus noire. Le vent devient plus fort et plus bruyant. Elle sifflait dans les oreilles de Shaé qui sourit rien que de pensait à la tempête qui ne devrait pas tarder à arriver. D'habitude, Shaé n'aimait pas le mauvais temps elle ne supporter pas la pluie et le manque de lumière. Par contre elle adorait le soleil, la chaleur, le ciel bleu ... Mais la raison pour laquelle Shaé attendait temps la tempête c'était les histoire qu'on lui avait raconté. Lorsqu'il y a une tempête la mer ce déchaine et les vagues deviennent plus grosse. Et Shaé à toujours voulut voir ça. Elle avait hâte. Justement, le vent soufflait de plus en plus fort et les vagues commençaient déjà à s'élevait. Le choque que causé les vagues contre les rochers était lui aussi plus grand, plus fort ! La température baissé rapidement et Shaé bénit sont manteau qui la protégeait plutôt bien.
Au bout d'un moment elle se leva et re-rentra dans le bar pour commander une boisson chaude. Elle sortie avec son verre dans la main en faisant attention à ne rien renversait. Puis elle ce rassit sur son banc. Tout à l'heure la rue était déserte lais à présent une jeune femme ce trouvait là. Shaé la reconnu immédiatement grâce à sa façon de marcher. Pendant une seconde elle avait crue revoir Maï'lys mais cette jeunes femme était bien trop grande. Cette jeune femme était Mélody. Elle était rentré dans un bâtiment pour prendre une commande. Elle était plutôt grande et fine. Elle avait un manteau et avait mis sa capuche sur la tête alors qu'il ne pleuvait pas. On pouvait voir une longue lame accrocher autour de sa taille et qui dépassait sur sa cuisse. Apparemment c'était gênant car elle décida de l'enlevait pour la garder dans sa main. Ou alors c'était parce qu'elle avait trouvé une cible à tuer. Il y eu une rafale de vent et sa capuche tomba, laissant tombé une cascade de cheveux châtain en forme d'anglaise. La jeune femme ne prit pas la peine de remonté sa capuche. Tout d'un coup elle leva la tête et croisa le regard de Shaé. Cette dernière gênée d'avoir était découvert entrain de la regarder baissa les yeux et regarda son verre dont elle avait oublié l'existence. Elle en but une gorgé. Lorsque Shaé releva la tête pour regarder la mer, elle vit que la jeune femme s'approcher d'elle. Shaé la regarda avec curiosité. L'inconnu avait garder sa lame dans la main ce qui fit frissonné Shaé. Puis le jeune femme s'assit sur le banc à côté de Shaé. L'inconnue n'arrêter pas de regarder Shaé comme ci elle essayer de découvrit quelque chose. Shaé ce sentait mal à l'aise avec cette personne. Il émanait d'elle une aura dangereuse. Une aura qui ressemblait à celle de Maï'lys mais en plus dangereux, plus grave. C'est alors que Shaé comprit. Cette jeune femme était un mercenaire du chaos ! Et peut-être même pire. Un Mentaï !!
Shaé tourna la tête pour dévisager l'inconnue. Au fond d'elle même elle avait peur mais sinon elle était curieuse. Maï'lys avait souvent insisté en disant que Shaé était insouciante. Peut-être avait-elle raison maintenant. Car Shaé ne voulait pas partir. Elle voulait resté et voir ce que voulait cette personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ageofmagic.net/index.php?p=fiche&pseudo=MACKE
Eppryah
Impératrice Mentaï ~ Admin Princ' =D ~ Sadique Amoureuse Dépressive Droguée
Impératrice Mentaï ~ Admin Princ' =D ~ Sadique Amoureuse Dépressive Droguée
avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 22
Localisation : Dans tes pires cauchemars

Feuille de personnage
surnom: Princ'
Relations:
amoureux(se): Je n'ai pas de coeur...

MessageSujet: Re: Je suis faite de la même matière que les rêves [Pv Shaé Claytown]   Dim 4 Juil - 22:43

Eppryah continuait toujours de regarder la Dessinatrice. Elle ne pouvait détacher son regard noir des cheveux dorés de la fille assise à côté d'elle. En une seconde, elle aurait pu arracher la lame de son étui et transpercer cette fille si insouciante qui se tenait devant elle. Mais quelque chose la retint. Ainsi, tous ces êtres Dessinateurs n'étaient pas comme le modèle que s'en faisait Eppryah. Pour elle, c'était des personnes aux yeux noirs et aux cheveux brins, tel que ses parents. Même si elle ne comprenait pas sa différence face à ses Dessinateurs à elle, la Mentaï gardait toujours à l'esprit qu'elle était du côté des Marchombres. Eppryah détestait les Marchombres, pour elle, ils n'étaient que des assassins, incapable de faire la plupart des choses auxquelles ils se vantaient. Ces êtres répugnants ne souhaitaient que l'admiration des pauvres gens ignares, s'en fichant qu'un jour où un autre, ils découvrent la vérité et brisent leurs rêves.
A la grande horreur d'Eppryah, la Dessinatrice tourna ses yeux clairs droit sur ceux de la Mentaï. Son regard était naïf, comme sa démarche insouciante. Pourtant Eppryah sut y lire qu'elle avait compris sa vrai nature. Eppryah continuait toujours de la fixer. La Dessinatrice en faisait de même. Cette confrontation sembla duré une éternité, et ni la brise qui s'agitait de plus en plus, ni la fine pluie glacée qui s'était mise à tomber ne l'avait brisée. Eppryah clignait des yeux le moins possible. Face à ses grands yeux bleus enfantins, ceux d'Eppryah envoyaient des éclairs de rage, et de mauvaise humeur. Pourtant les yeux de la Dessinatrices semblaient imperturbable. Eppryah brisa finalement leur confrontation muette en se levant du banc d'un bond. Elle dégaina son arme et y vit se refléter le premier éclair de la tempête d'un l'éclat noir de la lame. Elle reposa son regard sur la Dessinatrice. Il lui semblait qu'elle n'avait pas bougé, toujours assise sur la banc de pierre à présent trempé. Ses cheveux blonds étaient à présent aplatis par la pluie, collés contre son visage, mais brillaient toujours autant. Eppryah dit d'une voix glacée, semblable à la brise qui se déchainait à présent :
"Vous devriez rentrer. Il ne fait pas bon de se promener dehors par se temps. Vous risquez de tomber à la mer et de vous échouez contre le rochers. Ce serait vraiment... dommage" ajouta-t-elle en plissant les yeux.
Elle tenait toujours son arme à la main, laissant la pluie tombée dessus et déformant les reflets qu'elle renvoyait. Elle remarqua que la Dessinatrice tenait toujours entre ses mains un verre remplit d'une boisson réchauffante, sans doute. A présent, elle devait être froide, songea Eppryah.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laquetedewilan.forumactif.org/
Shaé Claytown
Dessinateur
Dessinateur
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 23
Localisation : Ha ! Comme si j'allais vous le dire !!^^

Feuille de personnage
surnom:
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Je suis faite de la même matière que les rêves [Pv Shaé Claytown]   Jeu 8 Juil - 10:49

Shaé trop curieuse pour maitriser l'envie qui la poussait à regarder la Mentaï leva la tête. Mais la jeune femme avait aussi les yeux levé vers la dessinatrice et leurs regard ce croisèrent. Pendant un bon moment, elles restèrent toute les deux à ce regarder. On aurait cru que c'était un défi qu'elles s'étaient jeté et le but était de cligner le moins possible des yeux. Bien sur Shaé était battu à plate couture mais elles restèrent quand même comme ça sans bouger. La Mentaï jetait des regard noir à Shaé qui lui donnait des frissons dans le dos.
Le ciel devenait de plus en plus noire et la pluie avait aplatie les cheveux de Shaé. Au bout d'un moment la Mentaï se leva d'un bond et dégaina son arme. Au même moment un éclair de l'orage éclata dans le ciel. Le vent souffla plus fort et Shaé frissonna. La pluie continuai de tombé sur les deux jeunes femmes. Shaé regarda la jeune femme qui avait un couteau dans a main sans avoir peur. Une petite voix dans sa tête lui disait qu'elle ne lui ferait rien. Pourquoi ? elle l'ignorait mais elle avait confiance. Shaé ne bougea pas lorsque la Mentaï pointa l'arme vers elle. Mais en voyait l'absence de réaction venant de la Dessinatrice, la Mentaï lui lança des éclairs par les yeux. Puis d'une voix froide elle dit : "Vous devriez rentrer. Il ne fait pas bon de se promener dehors par se temps. Vous risquez de tomber à la mer et de vous échouez contre le rochers. Ce serait vraiment... dommage" Shaé ne put s'empêcher de sourire en entant l'ironie dans le voix de la jeune femme. Mais elle répondit quand même qu'une vois polie :

"Je vous remercie pour ce conseil qui s'applique d'ailleurs aussi pour vous !"

Shaé sourit une fois de plus et ce leva pour rentrer dans le bar. Elle ouvrit la porte et ce poussa sur le côté pour faire entrer la Mentaï avant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ageofmagic.net/index.php?p=fiche&pseudo=MACKE
Eppryah
Impératrice Mentaï ~ Admin Princ' =D ~ Sadique Amoureuse Dépressive Droguée
Impératrice Mentaï ~ Admin Princ' =D ~ Sadique Amoureuse Dépressive Droguée
avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 22
Localisation : Dans tes pires cauchemars

Feuille de personnage
surnom: Princ'
Relations:
amoureux(se): Je n'ai pas de coeur...

MessageSujet: Re: Je suis faite de la même matière que les rêves [Pv Shaé Claytown]   Ven 9 Juil - 21:33

Eppryah fut surprise du ton poli avec lequel la jeune Dessinatrice lui répondit. Elle l'avait pourtant ouvertement provoquée. La Dessinatrice devait être très forte pour pouvoir ainsi contrôler ses émotions, Eppryah elle-même n'avait jamais réussi à en faire autant. La Mentaï ne devait pas sous-estimer la fille qui se tenait devait elle. Elle n'avait même pas tressaillit lorsque Eppryah avait dégainé son arme. Du ton avec lequel la Dessinatrice avait parlé, elle laissait entendre qu'elle pouvait la battre. Eppryah réprima un sourire, c'était totalement impossible, songea-t-elle. A sa grande horreur, la Dessinatrice se dirigea vers le bar miteux dont elle était sortie tout à l'heure. Lorsqu'elle en ouvrit la porte, Eppryah entendit clairement les éclats de rires et les paroles bruyantes et insensées des ivrognes, ainsi que les brides de discutions d'imbéciles heureux, se satisfaisants de la vie minable qu'ils menaient. La bar paraissait plein à craquer. Eppryah détestait ces endroits. Tout ici respirait la stupidité, même jusque dans le mouvement de l'homme derrière le bar, s'acharnant à essuyer des verres fissurés avec un torchon crasseux, ne remarquant pas qu'à chaque passage il mettait une couche supplémentaire de crasse sur les tasses. Eppryah s'apprêtait à refuser plus ou moins poliment d'entrer dans cette taverne avec la Dessinatrice, lorsque celle-ci la poussa à l'intérieur avec une force surprenante pour sa fine silhouette. La Mentaï rengaina sa lame avec fougue, et roula des yeux horrifiés et dégoutés à tous ceux qui osaient croiser son regard. Elle fronçait le nez, de peur d'attraper la bêtise de tous les gens présent dans cette salle contiguë. Finalement, elle rabattit son capuchon sur sa chevelure brune et passa un tissus noir sur sa bouche et son nez. Elle vérifia aussi que sa grande tunique lui descende jusqu'aux pieds. Le bar lui semblait encore plus laid et crasseux vu de l'intérieur. Elle maudit intérieurement la Dessinatrice, Eppryah n'était plus dans son élément au milieux de toutes ces gens curieuses. Elle repéra dans un coin enfumé du pub une table libre. Elle s'y dirigea sans enthousiasme, ne se demandant pas si la Dessinatrice s'était encore une fois obstinée à lui imposer sa présence. Elle pensa avec enthousiasme à sa silhouette fine et ses cheveux blonds et brillants échoués sur le rivage, où encore à sa toute nouvelle lame enfoncée dans son corps. Elle eut un sourire à ces pensées, caché par son bout de tissu noir. Elle s'assit sur un siège défoncé après en avoir soigneusement inspecter l'état. Elle leva les yeux vers la jeune Dessinatrice et soupira en découvrant qu'elle n'était pas en train de se tordre de douleur sur le sol transpercée par sa lame. Elle demanda de sa voix glaciale :
"Comment vous appelez-vous ?"

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laquetedewilan.forumactif.org/
Shaé Claytown
Dessinateur
Dessinateur
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 23
Localisation : Ha ! Comme si j'allais vous le dire !!^^

Feuille de personnage
surnom:
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Je suis faite de la même matière que les rêves [Pv Shaé Claytown]   Sam 17 Juil - 10:12

La Mentaï ne semblait pas décidai à enter alors avec un soupir Shaé la poussa de toute ses forces dans le bar. D'ailleurs la jeune femme ne semblait pas ravie du tout. Elle rangea son arme en faisant la grimasse. Elle remit sa capuche sur sa tête et ce cacha le nez avec un tissu noir comme si elle avait peur d'attraper une maladies à cause des personnes qui ce trouvaient autour. Puis sans un regard vers Shaé elle alla ce mettre sur un table au fond du bar, là ou il y avait le moins de monde.
Au début Shaé ne savais pas quoi faire. Devait-elle suivre la Mentaï ? Peut-être pas elle avais réussi à la mettre de mauvaise humeur et risquer de ce faire tuer si elle imposer encore sa présence. Devait-elle donc faire comme si de rien était ? Et si c'est le cas sortir du bar ou prendre une autre table ? Mais la Mentaï interrompit les pensées de Shaé en ce tournant vers elle et en lui disant d'une voix glacée : "Comment vous appelez-vous ?" Shaé sourit intérieurement et alla s'assoir en face de la jeune femme.

""Je m'appelle Shaé Claytown ... Et vous ? "

Shaé savait déjà comme elle s'appelait mais il valait mieux demandé plutôt que d'avouer qu'on avait écouté les conversation des autres.
Shaé n'aimait pas le tissu noir qui cacher la bouche et le nez de la Mentaï car ça la privée d'un communication directe aux pensées de la Mentaï - même si il lui reste encore les yeux - Mais ce qui était sur c'est que la Mentaï n'avait qu'une envie : égorger Shaé. Cette dernière sourit à cette pensée en ce demandant comment la Mentaï allait pouvoir la tuer sans arme ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ageofmagic.net/index.php?p=fiche&pseudo=MACKE
Eppryah
Impératrice Mentaï ~ Admin Princ' =D ~ Sadique Amoureuse Dépressive Droguée
Impératrice Mentaï ~ Admin Princ' =D ~ Sadique Amoureuse Dépressive Droguée
avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 22
Localisation : Dans tes pires cauchemars

Feuille de personnage
surnom: Princ'
Relations:
amoureux(se): Je n'ai pas de coeur...

MessageSujet: Re: Je suis faite de la même matière que les rêves [Pv Shaé Claytown]   Mer 28 Juil - 15:23

La Dessinatrice sembla hésiter à s'assoir à la même table qu'elle, pourtant après quelques instants d'hésitation, elle tira un siège sale et s'assit en face d'elle. Eppryah la lorgna d'un regard noir. Elle disait qu'elle s'appelait Shaé. Et elle lui demandait son nom. La jeune Mentaï fut tenter de na pas le lui donner, ou de lui en donner un faux, mais après tout, la Dessinatrice avait été sincère avec elle, alors pourquoi pas elle ? Elle répondit de la même voix toute aussi glaciale :
"Je m'appelle Eppryah."
Elle observa encore quelques instants la Dessinatrice, et détourna son regard vers les autres personnes présentes dans le petit bar bruyant et crasseux. Dans un coin, à son opposé, se trouvait des étranges créatures qui ne semblaient pas avoir besoins de parler pour communiquer, c'était une sorte de croisement entre un cochon et une menthe religieuse. A une autre table, plus près de la Dessinatrice et d'elle, se trouvait des femmes en haillons, qui semblaient noyer leur malheur dans de grands verres d'un liquide coloré, et juste à côté d'elles, des hommes riant bruyamment et jouant aux cartes. Elle reporta son regard une seconde sur Shaé, puis regarda son regard vers la petit bar ou le tavernier s'entêtait encore à salir un petit peu plus ses verres.
Un petit serveur chétif s'approcha des deux filles et leur proposa d'une voix faible quelque chose à boire, il était visiblement terrifié. Eppryah ne prit pas la peine de répondre, espérant qu'il partirait vite.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laquetedewilan.forumactif.org/
Shaé Claytown
Dessinateur
Dessinateur
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 23
Localisation : Ha ! Comme si j'allais vous le dire !!^^

Feuille de personnage
surnom:
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Je suis faite de la même matière que les rêves [Pv Shaé Claytown]   Jeu 29 Juil - 11:53

La Mentaï, pareille à sont habitude lança à Shaé un regard noir. Shaé sourit. Elle trouvait amusante la façon dont la Mentaï montrait que la jeune fille n'était pas la bienvenue. D'ailleurs elle semblait même hésitait à donné son prénom. Mais au bout d'un moment elle ouvrit l bouche et d'une voix glacée répondit Eppryah. La première pensé de Shaé fut : c'est un nom ça ? Puis ce fut qu'elle mentait. Ce méfiait-elle assez de Shaé pour donné un faux nom ? Shaé regarda la jeune femme qui était en face d'elle mais apparemment cette dernière ne semblait pas ce soucier de la jeune dessinatrice. Elle regardait partout autour d'elle d'un œil critique. Au bout de quelques instants, La Mentaï ce tourna vers Shaé mais détourna assez rapidement me regard pour continué à regarder le "magnifique" paysage.
Shaé ouvrit la bouche pour lui demandé si Mélody n'était pas sont deuxième prénom mais ce ravisa. Mieux valait ne pas la mettre plus en colère que ça.
Au bout d'un moment, un serveur vit à leurs table pour leurs faire commander une boisson. La Mentaï regarda le jeune homme avec des grand yeux méchants et Shaé devina qu'elle allait l'envoyer promener lorsque qu'elle prit la parole pour évitait au pauvre serveur de ce prendre une méchanceté à la figure.

"Oui très volontiers. J'aimerais deux verre de lait chaut s'il vous plait. Pour mon amie et moi même."

Shaé lui sourit et l'homme prit congé. Puis la jeune dessinatrice tourna la tête vers Eppryah. Elle sursauta en regardant le visage de la jeune femme déformer par la rage. Peut-être avait-elle un peu trop dépasser les borne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ageofmagic.net/index.php?p=fiche&pseudo=MACKE
Eppryah
Impératrice Mentaï ~ Admin Princ' =D ~ Sadique Amoureuse Dépressive Droguée
Impératrice Mentaï ~ Admin Princ' =D ~ Sadique Amoureuse Dépressive Droguée
avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 22
Localisation : Dans tes pires cauchemars

Feuille de personnage
surnom: Princ'
Relations:
amoureux(se): Je n'ai pas de coeur...

MessageSujet: Re: Je suis faite de la même matière que les rêves [Pv Shaé Claytown]   Jeu 29 Juil - 13:51

Elles étaient complètement coupées du monde extérieur dans cette petite auberge miteuse. Les fenêtres étaient tellement sales, que ni les rayons de la Lune, ni ceux du soleil ne pouvaient pénétrer dans l'épaisse couche de saletés. Eppryah parvenait tout de même à entendre le rugissement du vent au dehors, et la mer qui s'agite par-delà les conversations bruyantes et les éclats de rire qui résonnaient dans le bar. En face d'elle, la Dessinatrice, Shaé, semblait bien s'amuser, et malgré les insistants regards noirs et les toutes les mauvaises ondes que la Mentaï envoyait dans sa direction, elle ne semblait pas décider à bouger d'un poils. Elle commanda même au petit serveur effrayé deux laits de poule en lui adressant un sourire chaleureux. Elle ajouta même "pour mon amie et moi". Pour Eppryah, s'en était trop. Elle n'avait jamais eut d'amis, à part Eliya, la Marchombre. Elle porta sa main à sa ceinture, où elle retira sa lame de son étui de quelques centimètres dans un cliquetis métallique, mais finalement décida de la laisser retomber dans un autre cliquetis.
Le serveur revint quelques minutes plus tard, avec, chargés sur un plateau de bois grossier, deux gobelets sale, remplis d'un liquide qui semblait caillé depuis longtemps. Il les déposa sans grâce devant les deux filles et s'en allât sans demander son reste. Eppryah fixa d'un œil dégouté son petit verre et se remit à contempler la Dessinatrice, tandis qu'un silence pesant s'installait entres elles. Eppryah souhaitait partir. Pourtant, quelque chose lui disait que si elle le faisait, la Dessinatrice la poursuivrait. Elle resta donc là, à attendre que Shaé souhaite enfin s'en aller de cette endroit sale.
Plus les minutes passaient, plus l'impatience de la Mentaï grandissait. Elle se sentait prise au piège dans la petite baraque. Et elle n'avait toujours pas touché au lait de poule, à présent froid, posé devant elle. Elle fixa ses yeux sur la Dessinatrice, et dit :
"Je ne pense pas que rester ici plus longtemps soit nécessaire."
Elle se leva de sa chaise et se dirigea vers la sortie.


_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laquetedewilan.forumactif.org/
Shaé Claytown
Dessinateur
Dessinateur
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 23
Localisation : Ha ! Comme si j'allais vous le dire !!^^

Feuille de personnage
surnom:
Relations:
amoureux(se):

MessageSujet: Re: Je suis faite de la même matière que les rêves [Pv Shaé Claytown]   Mar 17 Aoû - 17:08

Shaé vit le bras de la jeune femmes bouger et prendre son arme. Mais une - ou deux - secondes plus tard, elle la rangea. Shaé était pétrifié sur sa chaise. Elle ne bouger pas et respirait lentement. Elle était prête à ce défendre en cas d'attaque mais la Mentaï semblait s'être un peu calmé. Le serveur arriva et déposa rapidement des verre devant les deux jeunes femmes. Et il parti tout aussi rapidement. Shaé attendit un peu avant de boire. Elle voulait d'abord être sur que la Mentaï ne lui ferait rien. Cette dernière ce contenta de lui jetait un regard noir. Shaé prit son verre dans la main et but une gorgé. Eppryah ignora totalement son verre et continua de regarder Shaé. On avait l'impression que rien de lui ferait plus plaisir de pouvoir étrangler la jeune Dessinatrice. Les minutes passèrent sans qu'une des deux femmes ouvrirent la bouche. Shaé aimait bien la personne qui lui faisait face même si elle en avait peur. Elle l'a trouver presque comique. Cette façon de s'énerver pour rien était presque hilarante. Mais quelle personne dangereuse ! Si elle est en colère contre vous c'est surement la dernière personne de vous verrez. Shaé était aussi fasciné. La Mentaï semblait libre de pensée ce qu'elle voulait et surtout de faire ce qu'elle voulait sans être puni ou arrêter. Elle avait un aura qui inciter tout le monde à la craindre.
Tout à coup, la jeune femme ce leva et dit :

"Je ne pense pas que rester ici plus longtemps soit nécessaire."

Sur ce elle partie vers la porte. Shaé automatiquement ce leva, la rattrapa après et dit :

" Non ! Attend !"

Zut ! pensa-t-elle. Mais pourquoi était-elle aussi stupide ! Qu'elle mouche l'avait piqué ? Cette personne était vraiment très dangereuse ! Alors pourquoi l'avait-elle rattraper ? Elle était surement entrain de signé son arrêt de mort.
Shaé leva la tête et se mordit les lèvres en croisant le regard de la Mentaï.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ageofmagic.net/index.php?p=fiche&pseudo=MACKE
Eppryah
Impératrice Mentaï ~ Admin Princ' =D ~ Sadique Amoureuse Dépressive Droguée
Impératrice Mentaï ~ Admin Princ' =D ~ Sadique Amoureuse Dépressive Droguée
avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 22
Localisation : Dans tes pires cauchemars

Feuille de personnage
surnom: Princ'
Relations:
amoureux(se): Je n'ai pas de coeur...

MessageSujet: Re: Je suis faite de la même matière que les rêves [Pv Shaé Claytown]   Mar 17 Aoû - 19:26

Eppryah avait presque atteint la porte lorsque la voie de la Dessinatrice domina les murmures incessants du bar et lui ordonna d'attendre. Eppryah ne supportait pas qu'on lui donne des ordres, non plus qu'on la retienne dans un endroit qu'elle détestait et en compagnie de personnes indésirables. C'en était trop. Eppryah se retourna vers Shaé. Elle se mordait la lèvre, regrettant surement ce qu'elle venait de faire. Dommage pour elle, elle aurait du réfléchir avant de lui parler pour la toute première fois. Mais maintenant il était trop tard pour reculer. Eppryah contempla la Dessinatrice. Elle la regardait toujours de ses yeux bleus désolés et ses cheveux blonds brillants trop fort semblaient la provoquer. Le regard noir d'Eppryah glissa sur le cou bronzé de Shaé, elle s'imagina plonger dans la gorge de la Dessinatrice sa lame qui semblait la bruler à cet instant sur sa cuisse. Eppryah imagina le sang qui giclerait de la gorge de Shaé.
Soudain, aussi rapidement que l'éclair, Eppryah dégaina son arme dans un léger bruit de métal. La lumière tamisée de la petite taverne miteuse faisait resplendir son éclat noir. Sa cape noire glissa de ses épaules et tomba par terre en un léger plouf, révélant une tunique noir qui lui serrait la taille et des bottes de tueuse. L'étui de l'épée gisait à terre, juste à côté de sa cape. Le beau visage de marbre de la Mentaï était déformée par un rictus exprimant sa soif de sang et son impatience.
Le bar était devenu silencieux tout à coup. Les quelques clients qui étaient encore en état de savoir ce qui se passait étaient pétrifiés et n'osait pas bouger un cils. Ils regardaient, terrifiés la scène qui se passait sous leurs yeux en se demandant anxieusement ce qui allait se passer ensuite. Les autres, semblaient sortis de leur transe du à l'alcool mais se contentaient de fixé d'un regard vide la Dessinatrice où la Mentaï, incapable de ressentir le danger.
Eppryah sentait la colère bouillonné au creux de son ventre. Et plus les minutes passaient, plus sa rage gonflait. Elle ne pourrait plus la contenir très longtemps, elle allait finir par exploser. Et effectivement, quelques instants plus tard, Eppryah fondit sur Shaé. Malheureusement, la Dessinatrice recula et Eppryah ne réussit qu'à lui infliger une profonde entaille sur une de ses joues.


_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laquetedewilan.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je suis faite de la même matière que les rêves [Pv Shaé Claytown]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis faite de la même matière que les rêves [Pv Shaé Claytown]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Caputo, Natha] Roule galette ( dès 2/3 ans)
» me suis faite avoir au salon
» La mouche zébrée et le bouton d'hortensia
» Salut mon G2...
» Les Kikoojaps.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La quête d'Ewilan :: Grand Océan du Sud :: Archipel Alines :: La ville-
Sauter vers: